Forum lié au jeu Fractal.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres

Aller en bas 
AuteurMessage
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Jeu 13 Oct - 19:06

La halte est faite sur un tas de sable qui dépassait des eaux, à peine de quoi tenir le camp qui vient d'être monté. Paradisiaque? Oui, il y a bien un cocotier et une touffe verte qui a poussé là, de quoi en faire l'île déserte d'un mauvais film. Le cadre idéal pour une nuit sous les étoiles après quelques heures de bronzette.

Mais se dorer au soleil sans rien faire, c'est un truc de vacanciers. Ici, il n'y a que les survivants de la Nouvelle Inde. Et il est temps de débattre de l'avenir de leur culture.

"Mes chers compagnons..."

Commence Amiya d'un ton solennel, debout au milieu des tentes.

"Je vous propose aujourd'hui de débattre sur les védas. Je pense que nous devons les réécrire et les réadapter à ce nouveau monde, pour rendre nos vies plus agréables et pour pouvoir accueillir de nouveaux membres dans cette famille."

Voilà pour l'annonce pompeuse, elle s'installe désormais sur un tapis et poursuit, plus naturelle:


"Nous avons perdu plusieurs amis au cours de notre voyage. Hormis la trahison de l'homme lézard, je pense que ces départs sont le résultat de notre fermeture d'esprit. Nous avons adopté les nouveaux préceptes d'Ajeya..."

Un clin d'oeil pour elle.

"...mais nous ne les avons pas appliqué correctement. Je pense aujourd'hui que nous devrions revoir plusieurs points, en nous appuyant sur nos erreurs."

"Nous devons intégrer la culture des occidentaux, ou au moins les parties qui nous semblent justes. Ainsi, nous n'aurons plus de Carry ou de Gina. Apprenons d'eux, puisons leurs force. Gina trouvait que l'apéro était un bon moyen de se rapprocher. Nous avons tant d'alcool que nous n'utilisons jamais, rentabilisons le, buvons ensemble. Buvons quand nous croisons des amis, comme lorsque nous voyons Romy. Buvons lorsque le ciel est triste, pour nous remonter le moral. Fêtons la vie plus souvent. Et fêtons la mort aussi."

"En la mémoire de Carry à la peau blanche, qui voulait un homme noir avec des dreads, autorisons les gens à se mettre en couple avec qui ils veulent. Encourageons l'amour, car la frustration est néfaste pour l'homme. Kama nous a offert le désir, que son cadeau ne soit pas vain. Trouvons nos âmes soeurs et unissons nous avec, quelque que soit leur caste, leur couleur, leur tradition, leur gouts ou leur physique. Que chacun de nous ait accès au bonheur que Shankar et moi partageons depuis notre rencon...notre mariage."

Tout de même, le mariage, c'est important!


"En la mémoire de Vasco, notre ami mort à la Tour, plutôt que de faire une statue que nous brulerons, reprenons les spectacles. Comme lui, soyons prêts à danser, improviser, montrer ce que nous savons faire quand nous croisons des gens. A ceux qui ne croient plus, apportons de la lumière et de la joie, comme il l'a fait pour nous."

"En la mémoire de Jésus, apprenons à pardonner. Apprenons à écouter, à aider nos prochains, à tendre la main à qui en a besoin....bon, nous ça le faisons déjà, mais rendons ça officiel. Que ceux qui nous rejoignent voient cet enseignement sur le papier, qu'ils comprennent à quel point il est important pour nous."

"En la mémoire de ceux qui sont morts depuis que nous sommes sous terre, écrivons une védas sur la valeur de la vie. Définissons qui peut être tué, qui doit être tué, quelles sont les limites et les circonstances acceptables pour lesquelles nous pouvons prendre une vie."

"En la mémoire de notre peuple, ne négligeons pas les sciences et la médecine. Rappelons à tous l'importance des rites, de la purification, tant pour les dieux que pour la santé. Définissons notre propre Moksha et traçons la voix qui nous permettra de l'atteindre."

"En la mémoire de Mukunda, notre ami, notre frère, enseignons les rites de crémations pour que chacun puisse faire son deuil. Pour que chaque personne puisse se réincarner au mieux, pour que les âmes ne se perdent pas en chemin."

"Répartissons nous les tâches, écrivons, relisons et rendons notre mode de vie public. Que ceux qui veulent y adhérer sachent qu'on existe."

Une pause et un sourire timide, pas très à l'aise quand il s'agit de discourir...

"Qu'est-ce que vous en dîtes?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Ven 14 Oct - 18:38

Shankar, assis depuis plus longtemps, sourit.

Désormais, je ne parlerai ni le premier, ni le dernier. Je veux que pour la lune à venir, les femmes soient les guillemets de nos discussions. Dans la nouvelle Inde, elles seront l'égale de l'homme, et il faut qu'elles apprennent ce que cela signifie.

Pour le reste, je suis d'accord. Nos écrits mentionneront les vies de ceux que nous avons croisés. Que leurs incarnations futures puissent lire les faits de leur passé.


Sous son tilak, ses yeux se tournent vers Ajeya.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajeya

avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Sam 15 Oct - 21:25

Les paroles d'Amiya l'honorent et sont marquées du sceau de la sagesse.

A nouveau monde, nouvelles façons de lire le monde.


Ajeya se tourne vers Shankar.

Il y a bien longtemps que les femmes sont les égales des hommes. Elles avaient juste jusqu'ici eu la bonté d'âme de laisser croire aux hommes que ce n'était pas le cas.

Comment écrirons nous ? Dans quel ordre ? Sur quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Sam 15 Oct - 21:41

Un soupir de soulagement et un nouveau sourire pour la petite.

"Ce n'est pas de la bonté d'âme, Ajeya, mais je t'expliquerais plus tard si tu veux. Tu as l'âge d'apprendre à être une femme après tout."

Puis, sortant un carnet usé et jaunis de sa besace:


"Écrivons sur les points qui nous tiennent à coeur, un par un. De ce qui nous semble le plus important au plus anodin. Commençons par les relations au sein de notre groupe? On parlerait de l'égalité des sexes et de l'abolition des castes? L'importance du mariage dans notre culture, en quoi partager sa vie est primordial? Puis nous pourrions ajouter que nous autorisons le mariage pour tout le monde quelque soit leur rang, leur âge, leur origine tant que l'amour est là?"

Un rapide regard vers Shankar, un peu timide. Elle n'est pas sûre d'avoir réussi à le convaincre sur tous ces points.

"On pourrait commencer par dire une phrase simple, puis nous expliquerons pourquoi nous le pensons. Par exemple "Les sexes sont égaux" et là, on donne nos arguments. ça vous irait?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Sam 15 Oct - 21:56

Shankar croise les bras, avec le sourire.

Allez y. Moi je trouverai les arguments contre. Après tout, on en essuiera pas mal alors autant les endurcir dès maintenant.

Et n'hésitez pas à attaquer aussi. Si une chose doit être actée, elle doit être vraie, sincère et authentique.

Par quoi démarrons-nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajeya

avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Jeu 20 Oct - 20:45

Ajeya lève les yeux vers les cieux.

La vie.

Qui est vivant ? Nous qui parlons et réfléchissons ? Nous qui parlons, réfléchissons mais aussi ceux qui restent mutiques, vivants et absents à la fois ?
Tous ceux qui se tiennent debout ? A deux, à quatre ou à mille pattes ?

De cette définition du vivant découlera la définition de la mort. Et ainsi nous saurons qui la mérite, qui la dessert.

J'ai ôté la vie dans ce nouveau monde. Deux personnes que j'ai considéré sans vie car ils ne répondaient pas aux paroles. Je n'ai pas de regret ils m'ont aidé à survivre. J'ai depuis ôté la vie à nombre d'êtres vivants pour me nourrir et nous nourrir. Mais je n'ai pas non plus de regrets car je crois que leurs âmes ont ainsi mérité une meilleure incarnation.

C'est ainsi que je perçois vie et mort. Et vous ?


Elle baise les yeux puis les porte respectivement sur Amiyan, Shankar, Isran et enfin Janum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Jeu 20 Oct - 21:46

"Un être vivant est un être qui se reproduit, respire, évolue."

Récite-t-elle machinalement.


"Enfin, ça, c'était avant. Je propose de garder cette définition pour les espèces animales et végétales, pour commencer. Nous ne devons pas arracher les racines de ce que nous cueillons, car il est important que la vie continue de trouver son chemin. Nous ne devons pas tuer les bêtes pour le plaisir, mais pour nous nourrir, nous fabriquer des outils ou des habits. Tuer pour notre survie, en respectant la vie de l'animal et la nature."

"Maintenant, l'humain. Il est vivant quand il respire, se reproduit et évolue, selon les anciennes définitions. Un humain qui n'évolue plus est mort non? Ceux qui ne bougent plus et qui bavent, le regard vide, comme ceux que nous avons croisé sous terre ne sont plus vivant. Il existent, c'est tout. C'est comme si leur âmes voulaient quitter leur corps mais n'arrivait pas à s'en détacher. Les tuer, c'est presque leur rendre service...non? Vous êtes d'accord?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Jeu 20 Oct - 22:11

Shankar détache ses yeux de Janum, perdu dans ses pensées.

je pense que les choses sont plus complexes. Janum est bien vivant, lui. Pourtant il est semblable à ceux qui errent sous terre. Et je pense sincèrement que des âmes ont su s'incarner dans des machines conçues par l'homme. Pour moi, la vie, c'est ce qui à terme rencontrera la mort. Il s'agit d'êtres, de plantes, de roches... Des gouttes d'eau de la pluie, des objets, des pensées même.

Quoi que nous fassions, nous tuerons des choses ou entraineront des morts. Tout est éphémère. Et c'est en gardant en conscience que nous tuons, quoi et pourquoi, que nous restons nous mêmes sans sombrer dans la bestialité. Je fais le choix de ce que je préserve, même si mes jugements échappent aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Jeu 20 Oct - 22:22

Elle lève les yeux vers Janum, à son tour.

"Il est vivant mais il se comporte comme s'il était mort. En silence, sans volonté propre. Je ne suis pas d'accord pour dire que les choses matérielles ont une vie, ça n'a jamais été le cas et ça ne le sera jamais. Les choses peuvent capter des émotions, mais elles ne sont vivantes qu'aux yeux de ceux qui les regardent. Des extensions d'êtres à la limite. Pas des vivants, on ne s'en sortira pas sinon."

"Mais inclure la volonté, par contre, dans la définition de la vie me parait important. La volonté de pousser, de croitre, de vivre, de communiquer, d'exprimer, de vivre. Parler de nos droit sur ce qui est vivant et ce qui est mort aussi, c'est important."

Elle commence donc à noter, laissant des trous sur sa feuille en vue de les compléter quand tout le monde sera d'accord: Première véda de Shivatom: Appréhension de notre monde

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajeya

avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Jeu 20 Oct - 22:43

Nous touchons une limite majeur à notre réflexion.

Oui c'est la version multi-incarnée d'Ajeya qui parle.

Nous pouvons définir la vie comme étant ce qui précède la mort pour tout être ou toutes choses.

Mais alors nous devons réfléchir à ce que nous considérons comme humain et non humain. Etre vivant ne peut suffire.
A mes yeux, Janum n'est plus guère qu'un animal domestique. Il est comme Manik et Tufan. Nous le nourrissons et en retour il exécute quelques tâches que nous lui avons indiqué.

Nous devons penser le vivant comme les milles facettes du cristal. Il ne peut y avoir une seule catégorie de vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Jeu 20 Oct - 22:59

Shankar agite ses mains comme si il rembobinait.

Les nouvelles Védas peuvent, ou même doivent intégrer des progrès. Sinon, autant garder les anciennes. Et avant les Védas, le meurtre n'existait même pas ! Il a fallu le concevoir des millénaires avant pour comprendre la mort, lorsque les dieux se sont éloignés de la terre. Je pense que ces Védas, en accord avec notre ère, peuvent élargir le vivant à des conceptions jamais élaborées encore. Machines, vie venue d'ailleurs, vie que nos instruments d'avant ne pouvaient mesurer. La volonté peut être ton interprétation propre, Ami. Mais mon critère à moi est l'éphémère de toute chose. Seuls les dieux échappent au vivant. Ce qui n'est pas vivant, c'est ce qui est divin. Et nous en avons même tous une part en nous, et en toute chose. Volonté ou pas. D'ailleurs, même la mort n'est qu'une étape, elle même éphémère.


A propos de divin, quand il s'adresse maintenant à Ajeya, c'est avec les deux mains jointes au dessus de la tête.

Pourquoi établir des frontières entre l'humain et le non humain ? Nous avons tous voyagé, de vie en vie, au travers des âges. Nous sommes tous vivants, et avons été par tous les états du vif ou presque. Certaines choses seront plus humaines que d'autres. Un homme branché à une machine peut être plus humain qu'un type croisé dans les tunnels. Mais pourquoi le définir par une Véda la ou seul notre avis, si on veut s'en faire un, suffit ?
Shivatom lui même, est plus homme que femme, mais il n'est pas homme pour autant. Son essence, c'est cette part androgyne qu'il possède en permanence, plus que sa virilité dont il sait se détacher.
Comme les sadhus qui le prennent en modèle.

La Véda est une vérité absolue. Il faut faire attention à ne pas y mettre notre propre perception en jeu, ou nous risquons de tomber dans les pièges de ceux qui ont écrit les livres des trois grandes religions.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Jeu 20 Oct - 23:10

Elle regarde Shankar, interdite. Ne dit rien, note, mais pose son crayon de façon à barrer au moindre mot d'Ajeya. Puis elle souffle:

"Parce que définir l'humain et le non humain permettra de définir le meurtre. On assassine un humain, pas un animal ou une plante. Eux, on les chasse, on les abats, on les tue, on les coupe ou on les arrache. Et il me semble que prendre des vies humaines fait partie de votre quotidien."

Maintenant, elle regarde Ajeya en attendant sa réponse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajeya

avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Ven 21 Oct - 22:29

Alors si nous ne devons pas tenir compte de l'humanité en quoi ces vedas seraient-elles des progrès ?

Tu dis que l'homme connecté à la machine est vivant, voir même qu'une machine peut l'être. En ça je suis d'accord avec toi. L'étrange robot qui parle parfois sur les ondes, bb je sais plus quoi le démontre.

Mais je ne suis pas d'accord avec toi sur l'idée de mettre sur un même plan l'herbe et le chien, le ver et l'homme.

Si ce n'est l'humanité que nous définissons afin de peser le vivant du mort alors c'est au niveau de la conscience que nous devons trancher.

Certains vivants ont pleinement conscience de leurs actes et d'autres non.

Manik, Tufan et même Janum n'ont pas ou plus conscience de leurs actes. Les sans vie des tunnels attendaient la mort sans le savoir. Ils étaient là comme le grain de riz qui attend d'être cueilli, inconscients.

Nous avons conscience de ce que nous faisons, bien ou mal. Je ne peux pas concevoir une quelconque amélioration des vedas qui ne tiendrait pas compte de la différence de conscience entre les sans vie et les vivants.

Sinon on peut arracher n'importe quelle vie comme la branche sèche de l'arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Sam 22 Oct - 23:07

Shankar regarde tour à tour Ajeya et Amiya.

Les anciennes Vedas ne distinguent pas la valeur des vies. Un moucheron vaut-il plus qu'un criminel ? Un saint inactif et contemplatif d'avantage qu'une fourmi ? Aucun livre ne le dira. C'est en vous de trouver la réponse, et la vertu dans vos actes. Vous devez juste savoir que vous mettez fin à une vie.

Les nouvelles Vedas peuvent établir le marché de la vie.

Si elles le font, j'ai jusqu'ici pesé chaque vie que je prenais. Avec vous, ou à bord du Viraat ou j'ai appris comment tourner un cou pour ceux qui voulaient découvrir la sapience dans la mort. Mais si vous pensez toutes deux que des règles doivent être établies, je m'y plierai. Mais bien présomptueux seraient à mes yeux, ceux qui pensent pouvoir peser de façon objective les âmes sans être des dieux à part entière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Sam 22 Oct - 23:28

Elle garde la main en suspens dans les airs, le crayon dressé comme un i.

"Plus que des règles, ce sont des limites qu'il faut fixer. Une vie est une vie et chacun y accorde la valeur qu'il veut, justement de manière non objective. Ces védas, personne ne les lira à part ceux qui nous accompagnerons ou qui s'intéressent à nous. Et ces gens sont peu nombreux, soyons réalistes. Les autres se fixerons leurs règles, leurs point de vue. Mais nous, nous devons nous démarquer en suivant des mots communs, des idées communes, en étant unis dans nos idées."

"Je suis d'accord avec Ajeya sur la différence entre la conscience et l'instinct, ce qui à mes yeux anime les autres vivants. L'instinct régit l'existence de ceux qui ne réfléchissent plus aux valeurs et aux principes, qui agissent pour leur propre vie en oubliant jusqu'à leur égo."

"Une chose ou un être qui a conscience de ce qu'il fait, de ce qu'il défend, qui est capable de voir au delà de son nombril et ce quelque soit sa façon de le faire, a une âme plus apte à atteindre la Moksha que celui qui ne se lève que pour remplir son ventre, satisfaire ses besoins et se recoucher chaque soir."

"Il ne s'agit pas de mérite. Il s'agit de savoir discerner qui s'est perdu et qui a besoin d'un coup de main pour redonner un sens à son existence. Celui qui bave dans cette vie, qui sait, parlera dans une autre. Ou s'épanouira dans un corps qui n'a pas besoin de s'exprimer. Il s'agirait d'abréger une erreur pour redonner une chance à l'âme d'atteindre son but ultime et de rencontrer les dieux."

"Les autres, qu'Ajeya appelle conscients, ils savent ce qu'ils font et n'ont pas besoin d'aide. Alors qu'ils continuent d'emprunter le chemin qu'ils ont choisi..."

Une inspiration ou un soupir?

"Évidemment, il y aura toujours le cas où une âme décide d'être mauvaise. Est-il justifié, dans ce cas, de renvoyer l'esprit dans un autre corps pour qu'il apprenne l'humilité? Doit-on laisser celui qui blesse les autres conscients continuer, ou vaut-il mieux protéger ceux qui sont sur le chemin de la paix?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajeya

avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Ven 28 Oct - 21:19

Ajeya se redresse sur ses genoux.

De ce débat voici ce que je retire, peut-être que cela peut inspirer notre premier chapitre :

Elle commence à entonner comme un mantra mais suffisamment fort pour être entendue et comprise de tous :

Les dieux ont soufflé la vie et l'aspirent quand elle se termine.

A certaines vies ils ont confié la conscience des actes bons et mauvais.

A d'autres l'instinct pour survivre.

Dans ce nouveau monde qu'ils ont créé, les dieux ont incarné cette conscience et cet instinct dans de nombreuses formes qu'aucun d'entre nous ne peut et ne pourra jamais totalement embrasser. Très souvent conscience et instinct se mêlent aussi intimes que le pungi et le cobra.

Parfois, seul l'instinct persiste et ces vies là sont prenables. Elle peuvent être aspirées mais seulement pour qu'une conscience vive. Prendre une vie d'instinct pour le plaisir ne peut mener vers Moksha.

Souvent, de la conscience et de l'instinct, c'est le second qui dominera et les vivants ainsi incarnés auront malheureusement un karma négatif qui les poussera vers Kali la destructrice. Si il le faut, ces vies sont prenables quand elles menacent celles dont la conscience est supérieure.

Rarement l'on ne trouvera que conscience incarnée. Mais dans ces cas, ces êtres de pleines consciences seront d'une grande sagesse et l'écoute de leurs paroles, d'un grand enseignement. Si possible, il faudra les protéger car il n'est pas certain qu'elles aient conscience du mal qui les entoure dans ce nouveau monde.


Ayant terminé, elle se tait, à l'écoute des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Sam 29 Oct - 13:52

Shankar semble satisfait. Souriant, il se tourne vers Amiya et son bloc notes en attente de sa réponse.

Si ça te va Soni, nous pouvons amener le sujet suivant. Avez-vous un thème particulier à aborder ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Sam 29 Oct - 14:19

"Attends...je note..."

Au mot près, même. ça lui prend bien quelques minutes, plus le temps de se relire et de ponctuer.


"Voilà, nous avons la vie. Il restera la mort, la réincarnation et la moksha à détailler. Nous pouvons aussi y inscrire les rites funéraires pour guider les âmes."

"Si vous voulez faire une pause la dessus...le sujet suivant serait..."

"Le statut, si vous le voulez bien. L'homme, la femme, la classe sociale, l'union. En répondant à ces questions simples: les sexes sont-ils égaux? Y a-t-il des tâches qui ne reviennent qu'aux hommes ou qu'aux femmes, lesquelles? Y a-t-il des êtres qui ont un rang meilleur que les autres et pourquoi? Devant qui doit-on s'incliner, devons nous le faire? Le mariage a-t-il la même signification qu'avant? Qui peut se marier et dans quelles conditions?"

Elle prend une nouvelle feuille et l'intitule: Deuxième Véda de Shivatom: Statuts sociaux
Puis attend de savoir si on change de sujet ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   Mar 1 Nov - 23:44

Pour ne pas toujours se retrouver dans la posture de l'élément perturbateur et débattant, Shankar initie :
Les hommes et les femmes ne sont pas égaux. Leurs énergies diffèrent, leur corps, pouvoirs, faiblesses...
Leurs tâches ne devraient pas pouvoir être les mêmes. Et nous allons le définir ensuite.

Mais souvenons-nous avoir tous été hommes et femmes. Et sachez que nous le sommes toujours encore aujourd'hui, comme notre Lord Shivatom. Il n'y a pas de frontières dans le vivant, que des espaces. Alors en cas de besoin, nous pourrions essayer de porter les taches de l'autre genre, si le besoin s'en fait sentir.

Nous sommes dans un monde ou même des hommes ont pu porter des enfants dans leur ventre. Ce que je dis n'est pas que symbolique.

Voilà ce que j'en dis pour les femmes et les hommes. Pas d'égalité, juste l'équité. Je reviendrai sur le reste ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lune 110: Les nouvelles védas: répartition des chapitres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Makkah .. nouvelles scientifiques
» Des nouvelles de la grève
» mes nouvelles acquisitions
» Bruxelles : nouvelles alternatives
» Nouvelles devinettes visuelles en attendant Étoile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
om shanti om :: Partie RP :: RP entre nous. :: Ere de Lakshmi-
Sauter vers: