Forum lié au jeu Fractal.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lune 111: la veillée

Aller en bas 
AuteurMessage
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Lune 111: la veillée    Jeu 20 Oct - 18:52

Un sari blanc, couleur de deuil. C'est la première fois qu'Amiya le porte et elle a la mine sombre. Tout le monde est réuni ce soir, après le repas.

"Je...j'ai quelque chose à vous annoncer. Asseyez vous..."

"Cela fait quelques jours que je cherchais à contacter Mukunda. N'y arrivant pas, j'ai contacté Octavia à la tour, puis un certain Rud qui m'a annoncé une triste nouvelle. Notre sadhu s'est éteint dans son sommeil."

"J'aimerais, ce soir, que nous disions chacun quelques mots pour lui. Que nous allumions des bougies et que nous les laissions dériver sur l'eau, simplement. Que nous portions le deuil ensemble pour cette terrible épreuve. J'aimerais que nous laissions tourner notre radio pour que sa prochaine réincarnation, si petite et si jeune soit-elle, puisse nous entendre et comprendre l'amour que nous avons pour son âme."

Elle baisse les yeux et distribue à chacun sa bougie, puis montre l'exemple en se tournant vers le sud, direction qu'à pris l'esprit de leur ami lorsqu'il s'est envolé.

"A toi que je savais mourant et que je sais désormais mort."

"Ho, personne ne me l'avait annoncé clairement, personne ne m'a invité à ta crémation, personne n'en parle. Mais après tout ce temps passé ensemble, comment ne pas ressentir ton absence ? Comment ne pas sentir nos liens se briser, limés par le temps et le silence ? Comment ne pas se poser de question quand le ciel n'est plus fendu par les horribles signaux de ta fumée ?"

"Toi, l'étranger, je ne pleurerais pas ta mort. Car toi, tu n'aurais pas pleuré la mienne. Certains diront que c'est de bonne guerre et qu'il en a toujours été ainsi entre nous. Mais je sais que toi, tu ne penserais pas ainsi. Tu dirais que la mort n'est pas une fin, que c'est juste une étape dans le voyage de nos âmes. Que ce n'était qu'une nuit dans la Samsara et que demain, un nouveau jour commencera avec une nouvelle vie."

"Pour toi, le méprisable et le fou, je ne ferais pas de statue. Ta marionnette ne sera pas enroulée dans les linges qu'il nous reste de toi, ceux que tu as oublié quand tu es parti trop vite. Aucune cérémonie ne sera faite pour tromper les dieux, car personne ne sait se jouer d'eux autant que toi. Car personne ne détourne leur colère et ne protège les siens comme tu le fais. Non, tu n'auras pas de crémation factice, tu n'as pas besoin de notre aide pour trouver ta route."

"Pour toi, l'ami, je garderais nos précieux souvenirs que tu auras oublié lors de ta prochaine naissance. Je garderais tes avertissements et ferais attention aux lézards, je garderais ton audace et j'irais braver le désert seule, je garderais ta clairvoyance et j'apprendrais à lire dans les astres sans voir le ciel. J'insulterais les firengis, j'arracherais une tête et je ferais mon kapala, je fumerais des herbes et je raconterais à ceux qui en ont besoin l'histoire de la lune rouge. Je leur dirais comment tu m'as montré la voie, comment tu m'as soutenu quand il faisait sombre. Je poserais tes questions et sans le savoir, tous trouverons tes réponses."

"Pour toi, mon frère, je présente mes excuses à l'oiseau que nous avons voulu mettre en cage. Je jure de le laisser libre, mais de le réchauffer s'il a froid. Je terminerais ce que tu as commencé et avec ta famille au grand complet, celle à laquelle tu as renoncé mais qui t'a adopté quand même, nous changerons ce que toi, tu aurais pu changer."

"A toi, Mukunda, j'adresse ces derniers mots : Dhanyavaad , Subh yatra !"

Elle craque une allumette et pose la bougie sur l'eau...


Dernière édition par Amiya Amilhthini le Jeu 20 Oct - 23:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajeya

avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 111: la veillée    Jeu 20 Oct - 20:52

Assise, Ajeya a ramené ces genoux vers son visage en les tenant avec ses mains. Les yeux rouges, elle sanglote en silence.

Elle repense à Mukunda lui montrant la préparation du kapala à partir du crâne de Tenebro, le sacrifié.

Elle repense à tous les moments passés ensemble et forcément elle voie aussi le visage de Lalita. Que devient-elle ? Va-t-elle aussi céder aux limbes comme tant d'autres.

Que ce monde peut-être triste ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 111: la veillée    Jeu 20 Oct - 23:13

Là-bas à l'est. Lalita apprend la mort de Mukunda. D'abord Zachariah qui après un rapide tour s'aperçoit de la présence d'une tombe gravée au nom du Sadhu. Puis Octavia, désolée qu'il ait été inhumé, assure qu'elle fera le nécessaire pour le sortir de sa tombe de terre grouillante de vermines...

Enfin, l'appel de sa mère et soeur. Amiya.

Maintenant qu'il est mort, qu'elle est seule, elle se sent comme une adolescente ayant mordu la main nourricière de ses ainés. Elle se sent misérable car responsable de la perte du sorcier.

Et même si elle préférerai ne plus bouger, se laisser dépérir sur place, elle doit offrir à l'âme de leur ami, amant, un rituel libérateur. Ils seront tous invités, à venir ou à parler par la voie des ondes.

Mais pour l'heure, elle se demande où est Tenebro. Tout en arpentant le parvis d'une démarche raide. Soutenue par le journaliste.

Face à l'horreur : l'Ascension, la ville désertée, maudite, viciée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 111: la veillée    Jeu 20 Oct - 23:30

Le Guru a aussi revêtu ce qu'il avait de plus blanc, même si l'usure de ses nippes après presque trois ans d'errance le pousse à compléter de ses écharpes chamarrées.

Il supporte le coude droit de son épouse lorsqu'elle met sa loupiotte à l'eau, et à son tour, tend son bras pour la laisser poursuivre l'usage.

Puis, avec moins de formes, il l'étreint à la taille en fixant l'horizon avant de revenir vers sa troupe, sa famille.

Nous voici dans l'estuaire, la ou se finit le fleuve. Certainement tout sauf une coïncidence. Que la mort de Mukunda, en ce temps, en ce lieu, soit le signe sans équivoque que la lune de Kayama, symbolisant l'amour comme la mort, arrive à son terme. Les cendres du dieu, brûlé à la grâce de Shivatom, gisent dans le fleuve et je prie pour que la haut, à la source, dans la sombre tour qui défie les cieux, ils aient offert notre ami à ce fleuve qu'il fut le premier à arpenter sur ce pédalo. Après le deuil, nous célèbrerons celle de Nirrti. Sa lune. Sans sa présence. Sans sa guidance. Alors il nous appartiendra pendant toute cette lune, de rester ouverts aux signes qu'il cherchera certainement à nous envoyer.

L'horreur et le mystère ont déserté un homme qui s'est dévoué pour les enfermer en lui. Alors soyons vigilants maintenant que les ténèbres rôdent, libres, et soyons plus que jamais ensembles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajeya

avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 111: la veillée    Ven 21 Oct - 23:06

Ajeya se lève enfin, les yeux encore rouge. Elle s'avance d'un pas et lève les yeux au ciel.

Sadhu, Mukunda, toi qui partageais nombres de mes perceptions de ce nouveau monde. Tu m'as montré comment comprendre cet univers. Puis ... puis tu es partis.

Une larme coule d'un oeil.

Tu as choisi d'aller dans un sens et moi d'un autre, fidèle en amour, fidèle en amitié.

Sans doute as tu lu vers quelle chemin te menaient tes pas dans les orbites de Tenebro le magnifique. Pourtant tu as choisi d'y aller. J'imagine que c'est ainsi que tu voyais ton ultime vie, ton ultime incarnation.

Pour autant, même parti, tu resteras ici en chacun de nous, par un souvenir, une image furtive ou une idée encrée dans nos têtes.


Elle ferme les yeux puis pensant à la chose la plus triste qu'elle ait entendu, elle se met à chanter doucement :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 111: la veillée    Ven 28 Oct - 21:59

Quelques jours plus tard, lune 113, une voix appelle dans les radios des Om. Il est 6heures du mat', l'heure de méditer ou de dormir...

""Amiya..? Ajeya ?... Shankar peut être ? Êtes-vous là ? L'âme de Mukunda nous attend !"

La crémation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 111: la veillée    Sam 29 Oct - 14:05

Aaahhlitaaargn ?...

Une voix d'outre-tombe surgit de la radio de la jeune femme. Si il est 6h chez elle, il est encore plus tôt à l'autre bout des continents !

Un sifflet bruyant réveille sans doute le camp et vrille dans le combiné.

Mmrhh... Tu peux... Expliquer ?

Malgré la rudesse de sa voix enrouée de sommeil, il fait visiblement des efforts pour être clair et avenant.

[la suite en hors fréquences !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lune 111: la veillée    

Revenir en haut Aller en bas
 
Lune 111: la veillée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MA lune de miel du moment...
» La Lune en moi , docu à voir!!
» Impact de météorite filmé sur la lune
» 2 lune dans le ciel le 27 aout 2009 ?????
» 4 mariages pour 1 lune de miel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
om shanti om :: Partie RP :: RP entre nous. :: Ere de Lakshmi-
Sauter vers: