Forum lié au jeu Fractal.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.

Aller en bas 
AuteurMessage
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Mer 9 Mar - 23:29

Bien entendu, ce n'était pas le petit nom qui figurait sur le carton d'invitation. A dire vrai, la réunion était secrète, bien que le terme soit quelque peu dévoyé dans l'intimité relative de leur campement...

Profitant d'une halte du petit peuple dans les bois, le bivouac planté dans une fraîche clairière ombragée, le Guru avait cérémonieusement viré les gars de leur propre tente, inondé l'atmosphère d'une épaisse fumée d'encens pour essayer d'en faire partir l'odeur de pieds, et invité sur les coussins des éléments bien précis :

Sa promise, Amiya, bien sûr, mais de façon plus surprenante, seuls le sadhu et la petite fille étaient souhaités à cette réunion tupperware donc le secret bien gardé par la fine toile de tissus promettait quelque chose d'énorme.

Prenez place, et ne parlons pas les fesses à l'air. Nous parlerons longtemps, et bien je l'espère, car nous allons nous attaquer à un grave sujet. Un sujet si majeur que Shankar seul ne peut l’appréhender. J'ai donc, à l'image de Lord Shiva, convoqué mon trident primordial :

Amiya, la dent du centre, ma promise et mon double, celle qui a donné la vie, le présent, tu es celle qui prolongera la hampe des traditions.
Ajeya, petite enfant pleine d'énergie, doyenne de la future génération, a qui Lord Shiva a parlé, pureté sous tous ses aspects bien que tu t'en défendes, tu es la dent de droite.
Mukunda, dent de gauche, l'impure mais indispensable extension, ombre de toute chose Toi qui emprunte des voies dévoyées et qui n'a plus peur de rien, toi qui es la mort, la poubelle et le passé de toute chose, ta sagesse me sera indispensable.

Car ce soir, après des millénaires, je vais tuer l'hindouisme tel que nous le connaissons.

Ce n'est pas la première fois que le culte d'Indra se voit offrir une telle mutation. A l'origine, il n'était qu'oral. Par le Kali Yuga virent les Vedas, et le Védisme, qui engendra bien plus tard le Brahmanisme de nos pères. C'est quelque chose de régulier, que le plus sacré qui soit s'adapte à son monde en évolution.

C'est pourquoi je vous ai voulus vous et nul autre, même si il est probable qu'on nous écoute au travers de la tente. Car vous êtes inconciliables. La tradition pure et noble, le progrès, et l'ombre sans tabou de notre philosophie. Croyez-le ou non, vos principes sont déjà morts !


Le Guru se redresse, force le ton et secoue la tête avec emphase, gardant de façon inquiétante son turban impeccablement fixe tant il l'a serré ce matin.

Le monde va trop vite, nous devons nous fédérer autour d'un esprit commun. Modeler un dharma, une religion qui nous ressemble. Une école dont je resterai le Guru, mais dont vous trois serez les premiers maîtres.

Nous pouvons fonder cette voie qui nous ressemble, qui rassemble les individus quel que soit leur origine ou leur dieu ou absence de dieu d'origine, ou nous replier sur nos certitudes et mourir avec elles.

Nous pouvons fonder une société qui s'épanouira dans ce nouvel âge, qui prospèrera réellement, qui verra des gens arriver, d'autre naître même, ou rester des grains de sable parmi les autres, appartenant à une époque finie.

Voici ce que nous allons faire :
Ce nouvel hindouisme devra avoir un nouveau nom.
Ce nouvel hindouisme sera tiré du Shivaïsme, et empruntera au Vishnuïsme et au Tantrisme.
Shiva sera désormais le Shivatom comme l'a confirmé ma vision. Vous serez les premiers instruits de ce principe.
Les autres dieux aussi changerons, et vous les décrirez avec moi.
Le culte devra être simple. Car l'Hindouisme est quelque chose de bien trop gros et opulent pour survivre dans ce monde... Chacun sera libre de garder ses petits rites locaux, mais notre base commune devra être simple afin que les occidentaux, les gens d’Afrique ou de chine se sentent instinctivement bienvenus.

Notre société, la première, la vraie et la seule culture post-apocalypse, sera la mère de la civilisation comme la vallée de l'Indus autrefois. Et notre religion, comme celle d'Indra, la mère de toutes les religions qui ont suivi.

Mon trident, êtes-vous avec moi ?


Il avait posé sa dernière question de façon moins cérémonieuse. Son regard scrutait ceux de Mukunda et d'Ajeya avec une pointe d'anxiété. Il le savait, la petite serait dure à gagner, mais si il ne parvenait pas à la convaincre elle, il ne convertirait personne.
Quant au sadhu, qui sait ? L'homme, pour ce qu'il en savait, était autant capable de suivre une tradition antédiluvienne que d'en inventer une nouvelle, pour peu qu'elle soit crade. Et c'était précisément ce dont il avait besoin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Jeu 10 Mar - 11:59

Amiya a l'air sombre. Sans doute est-elle trop attachée aux traditions, qui la rassurent et qui l'aident à tenir le coup dans ses temps difficiles. Sans doute que maintenant qu'elle a retrouvé cette religion qu'elle a délaissé depuis longtemps, la changer lui semble impossible.

C'est avec un air sombre qu'elle prend la parole:


"Shankar, avant de donner mon avis et d'entendre le votre, sache que je refuse de prier d'autres dieux que les miens, je refuse de changer leur nom dans mes prières. Tu peux changer le culte et son nom, la façon de les vénérer, tu peux écrire de nouvelles vedas ou t'adresser à eux d'une manière moins traditionnelle, mais nous ne devrions pas changer leur identité.

De la même façon que ton oreille est plus attentive lorsque l'on t'appelle par ton nom que par un surnom nouveau, les dieux doivent nous entendre, se reconnaitre et se sentir concernés par ce que l'on dit. Ils ne doivent pas se sentir offensés par ce que nous racontons d'eux.

Pour ma part, je ne changerais donc pas ma religion. Mais j'accepte d'enseigner la votre, de montrer l'exemple que vous voudrez que je montre à autrui. Je vous aiderais à rendre l’hindouisme plus accessible, si c'est votre volonté."

Et enfin, elle fait le premier pas vers le modelage du culte.

"Nous pouvons ne parler que des dieux qui nous concernent le plus et ne pas enseigner les autres. Shiva, Parvati, Ganesh, Kali sont ceux qui nous reviennent le plus souvent.

Nous pouvons oublier la plupart des cérémonies et ne garder que celles qui ont une valeur symbolique, tant pour demander grâce à nos dieux et pour motiver les troupes:
Invoquer la chance de Ganesh avant d'entreprendre un voyage.
Invoquer la force et la folie de Kali avant une bataille.
Invoquer la sagesse et la grandeur de Shiva avant de prendre une décision importante pour nous tous.
Invoquer la douceur de Parvati pour que notre quotidien soit harmonieux, avant de prendre un repos bien mérité.

Comme vous l'avez entendu, je pense qu'il faut dissocier Kali de Parvati. Cela rendra les choses plus simples aux yeux de ceux qui ne comprennent pas qu'un dieu puisse avoir différents aspects.

Si nous gardons ces 4 figures et aucune autre, il me semble que cela sera plus simple à apprendre. De plus, leurs domaines sont assez vastes pour que chacun choisisse son dieu et se retrouve dans notre culte. Il est important que chacun s'identifie à un dieu..."

Et elle regarde Mukunda, comme pour lui passer le relais et l'inviter à ajouter ses idées.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajeya

avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Jeu 10 Mar - 21:51

Ajeya scoute avec une grande attention les discours des adultes. Elle en comprend les grandes lignes. Elle même a déjà franchi un cap avec les traditions en mangeant la chair des chairs, celle d'autres hommes. Brisant le tabou sur les corps morts et la question de la pureté.

Avant d'exprimer une quelconque pensée sur les nouvelles vedas, elle attend le discours du Sadhu. Mystérieux Sadhu qui lit dans le crâne d'un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mukunda

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Jeu 10 Mar - 21:59

Mukunda semble dormir, confortablement assis. Peut être la longueur du discours, ou le confort retrouvé de la tente et de ses coussins, l'odeur familière d'encens. Il finit par ouvrir les yeux sous le regard insistant de la dame rouge, fait tinter son grelot avant de prendre la parole.

Je suis globalement d'accord avec le Guru. Nos rites, nos dieux  et coutumes sont trop nombreux pour être perpétrés par un si petit groupe, au point qu'ils finiront par être dilués dans un grand folklore dont on aurait perdu l'origine et les raisons. Nos rites nous semblent déja étrange à nos yeux, sans parler de nos firengis. Dans ce festival sans queue ni tête nous ne pourrons jamais les intégrer, au mieux nous les ferons rire.

Le nouveau monde nous parait effrayant. Mais il ne l'est pas plus ou plutot pas moins que l'ancien. Il nous apparait juste comme il est, sans fard, un tour de passe-passe, une exhibition de rakshasas et de goules, un enchainement de bourbiers et de carnages dont nous devinons à peine la terrible issue, l'apocalypse finale de Kali qui dépasse l'entendement.
Alors, il nous faut habiller ce monde de rituels, et comme l'a dit le Guru, de rituels simples et transposables. Nous devons par contre éviter les erreurs des anciens, garder la place à la surprise et le naturel, et continuer à percevoir l'étrangeté du monde et voir à travers nos  illusions.

Le sadhu examine ses tongues trouées et son jean limé, première concession au monde barbare.

Ce que je propose est de se réapproprier le temps. Reprenons le calendrier lunaire, chaque lune (/// 4 lunes fractal) sera marqué sous le signe d'un Dieu et d'un animal. Nous emporterons six Dieux et animaux en plus de Lord Shivatom, choisi par chacun des Ohms originels, si j'inclue Isran. Même toi Amiya tu n'en choirais qu'un. Les Six autres divinités et avatars seront choisis par nos firengis, afin de s'ouvrir aux nouvelles cultures.
L'entrée dans la nouvelle lune sera marquée par des sacrifices, danses et autres folklores en l'honneur de la divinité. Durant le jour et la nuit de pleine lune, aucune contraintes de classe, de leader, de genre, d'age ne s'appliquera, tout type de contrats suspendu, nous mangerons de la main gauche... La femme rouge sera la gardienne du temps et décretera le changement.


Pour le quotidien, on pourrait inventer des mantras simples, au début du repas, au matin, au coucher... Ce qui permettrait de renforcer l'adhésion au groupe et en même temps de se différencier.

Le Sadhu cesse de tripoter ses bijoux, avant de fixer l'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Jeu 10 Mar - 23:22

Les yeux de Shankar pétillent de joie. La concorde règne dans ce conciliabule que tout oppose en apparence, et cela semble le remonter comme la meilleure des drogues.
Sans rien ajouter pour le moment que des hochement de tête ou des oscillations enthousiastes, il se tourne vers la gamine avec attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajeya

avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Ven 11 Mar - 17:01

Ajeya a bien saisi la volonté de changement et d'adaptation des croyance. Par contre elle n'est pas trop certaine d'avoir bien compté.

Shivatom plus 6 dieux des ohms originels et 6 dieux apportés par les firengis, ça fait 13. C'est peut-être beaucoup pour un culte simplifié.


Quand le monde ancien a pris fin, j'ai eu le sentiment d'être dans les bras de Shiva. Qu'il me parlait et me guidait vers le renouveau.

Ce renouveau ne peut pas être le passé. La pureté qui a tant organisé notre monde au point de rendre certains intouchables est une idée du passé.

Ce qui est pur désormais ce sont les actes qui conduisent à la vie, comme l'entraide qui nous lie peut importe nos jatis initiales.

Je crois qu'il faut rattacher les dieux à des concepts forts, compréhensibles de tous. L'eau, le feu, l'air, la terre, la conscience ou encore la mort finale. Tout comme leur rattacher un animal sacré peut être parlant pour des personnes qui ne sont pas indiennes.

Il faudrait penser que chaque minute est le résultat des accords et désaccords des dieux et qu'ils évoluent sans cesse. Il ne doit pu y avoir de fatalité et de déterminisme.

Voila ce que je crois.


Ajeya a terminé et quand on la regarde et qu'on l'écoute on peut se demander si c'est vraiment une enfant, ou les incarnations multiples qu'elle a eu auparavant qui sont devant soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Sam 12 Mar - 0:18

Le Guru semble content de ce qu'il entend.

Nous sommes en accord sur le fond. Pas encore sur la forme.

Amiya, sache que les dieux ont déjà de multiples noms. Je parle de leur en ajouter un. Pas de leur retirer leur 108 on plus appellations. Un nom qui soit en accord avec leur époque. Rudra s'appelait ainsi a l'époque ou les hommes ne savaient pas écrire. Il était la foudre, qui donne la vie comme elle tue. L'énergie du cosmos. Son nom était le tonnerre. Il est devenu Shiva, le "gentil" ensuite quand il a trouvé son épouse, et a pris forme. Il m'a été révélé comme Shivatom.

6 dieux me semblent déja beaucoup. Je propose :
Les dieux des firengis seront acceptés dans un premier temps comme aspects des nôtres, car les nôtres sont avérés, et compris. Je ne considère pas un dieu que je n'ai pas encore compris. Si ils s'avèrent sages et réellement dissociables des nôtres, indispensables au monde, ils pourront recevoir nos prières si nous sommes d'accord.

Ceux que nous vénérions avant, innombrables devas et asuras resteront silencieux dans nos cœurs, comme une science que nous garderons aux initiés et aux curieux. Ceux que les Firengis apportent seront acceptés en aspect des six primordiaux.

Et notre nouvelle religion sera mêlée à la science, comme les premières véda a la médecine des plantes, des corps et des astres. Car la science, c'est comprendre le monde qui nous entoure, le temps et la matière libérés par les dieux. Notre science et nos védas nouvelles devront inclure le clonage, les bombes nucléaires, le cancer, la génétique et les robots.

Shivatom est le début et la fin de tout. Quand il est Brahma le Créateur, il est la molécule d'hydrogène primordiale. Quand il est Vishnu le Conservateur, il est la matière et ses états, les liaisons covalentes des particules qui gravitent comme leurs semblables galaxies. Et quand il est Shiva, Shivatom devient le destructeur absolu jusqu’à la particule.

Je pense qu'une nouvelle Shakti a trois aspects doit trôner à ses côtés. Parvati l'épouse et l'énergie qui complète l'homme supérieur, et Kali, la folie pure, domptée seule par la reddition de l'homme. Et entre les deux, Durga, épouse du Natarjatom, qui combat pour la femme libre, libre même de ses propres pulsions soumises ou rebelles.
Il leur faudra d'autres noms.

Ganesha leur fils, doit aussi muter. Le dieu qui surmonte les obstacles et qui a perdu sa tête peut être le dieu des mutants et des amputés, des gens qui se relèvent et que rien n'arrête.

Même si elle n'est guère une deva, l'asura Nirrti règne ici, et nous devrons l'honorer pour ne pas la subir ses hordes de gulhs ou de Rakhasas.

Et je pense que Kama et Yama ne font qu'un, maintenant que Shivatom a tué une fois de plus celui qui fait tourner la samsara et que celui-ci a piqué le seigneur des enfers et le juge du karma de ses flèches. L'entité Kayama régente le monde des morts, Eros et Thanatos, comme disent les occidentaux. Nous devrons trier ses principes quand nous agirons en sa lune pour ne pas tomber dans les pièges qu'il nous tend à dessein.

Il nous faudra une autre femme a vénérer pour conserver l'harmonie comme la vérité.


Le Guru marque une pause, mais son regard intense dit qu'il n'en n'a pas fini.

J'approuve l'idée du calendrier que propose Mukunda. Sans changement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Sam 12 Mar - 17:07

Amiya écoute attentivement les propositions et commentaires de chacun. Elle semble se détendre peu à peu et une lueur d'excitation illumine désormais son regard.

"J'aime aussi l'idée du calendrier. S'il convient également à Ajeya, j'accepte le rôle de gardienne du temps que Mukunda me confie."

Elle lance un sourire au concerné et hoche la tête en guise de remerciement avant de plonger ses yeux noirs dans ceux du guru.

"Pour la déesse manquante, nous pouvons garder Lakshmi. Elle qui était la beauté, la fortune et la prospérité, pourra désormais représenter la chance, les jeux de hasards, et nous pourrons la prier à chaque fois que nous découvrons ces restes de l'avant qui semblent tomber du ciel. Je propose également qu'elle reprenne les arts, de manière à ce que ce qui est beau soit représenté sous toutes ses formes."

Et elle se tourne vers l'enfant.


"Quels éléments ou principe, selon toi, iraient avec quelles divinités?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajeya

avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Sam 12 Mar - 21:27

Ajeya regarde Ami puis les deux autres adultes.

Pour moi chacun de nos dieux aux multiples visages peut être le gardien d'une des forces qui organise ce nouveau monde.

Shiva ou Shivatom est le feu créateur et destructeur de ce monde.

Parvati est la terre nourrice des êtres.

Ganesh représente la conscience, le sens de la vie et la réflexion sur les choses.

Hanuman, mon dieu, si populaire dans les villages, chevauche le vent, il sera le dieu des voyageurs.

Kayama tient dans ses mains le fil de la vie, l'eau qui est en nous.

Nirrti est la mort qui survient par traitrise et met un terme au tout.

Les animaux totems sont simples pour certains, l'éléphant de Ganesh, le singe d'Hanuman, les autres sont à écrire. Parmi eux Garuda, l'oiseau de feu peut-être l'apparence de Shivatom.

Voila.


Elle se tait et attend la parole des adultes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mukunda

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Dim 13 Mar - 12:24

Pas de grelot qui sonne cette fois-ci pour prendre la parole, chacun semble à l'écoute des arguments des autres.

"Kayama... la contraction de l'amour et la mort. J'aime bien"

Un coup d'oeil inquisiteur vers l'enfant, Dieu sait ce qu'elle a pu apprendre dans la tente des femmes.


"Six Dieux pour c'est beaucoup et peu à la fois pour rendre compte de notre diversité. Mais ça me va. Hanuman et son singe nous rappeleront l'appel du désert et l'unité du groupe. sans quoi rien n'est possible. Lakshmi ou Kamala pourrait être fusionnée avec Kayama, ca sonne un peu pareil. Amour, mort et bonne fortune, si c'est pas la reine des soaps indiens", un grand sourire vers celle qui aime tant les mises en scène.


Pour Nirrti, je lui attribuerais bien le lézard comme animal totem. L'etre qui a su partagé notre bol, nos couches, nos espoirs en nous dupant..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Dim 13 Mar - 17:48

Le guru se gratte sous le menton. Sa barbe ayant bien repoussé depuis son dernier rasage, noyant presque sa moustache, retire le grattoir naturel qu'il appréciait dans ses méditations jadis.

Voici comme je vois les choses. Trois dieux masculins. Trois déesses féminines. Tous avec deux ou plus aspects. Chaque Dieux est un pôle fort, à l'identité solide et distincte, mais possède aussi un lien avec deux autres dieux. Un repère qui rendra sa période de règne semblable à nulle autre.
Ganesha, Hanuman, Kayama d'un côté, Shakti, Nirrti et Ganga de l'autre.
Comme chaque dieu possède un lien dans ses attributs avec deux autres dieux, le cycle se dessine naturellement :

Ganapati le monstre sage qui contourne les obstacles se situera après Hanuman, le monstre qui les écrase, et poursuit de sa hache Kayama le désir. Comme son nom l'indique, Kama le beau ouvre le cycle et Yama le mort le conclue, amenant le règne de Nirrti et de la décadence. Lorsque la décrépitude arrive au stade des cendres, les résidus sont pris par Ganga, la déesse du fleuve qui nous purifie et nous lave, amneant le retour du cycle positif. Shakti intervient alors sous l'une de ses formes pour donner la vie au nouveau cycle devenu adulte. Un oracle déterminera son aspect. Sera t'il de Durga la guerrière, Kali la folle déstructrice, Parvati l'épouse ou Lakshmi la fortune et la beauté ? toujours suivie comme dans le conte du loyal Hanuman le gardien, précédant le retour du fils Ganesha.

Shivatom est la conscience suprême qui régente cette transition, comme le fut Shiva dans l'ancien hindouisme. Car Shiva est aussi androgyne, et parfois ni l'homme ni la femme quand il devint ascète. Comme un atome, il fait tourner l'énergie autour de lui, et fait circuler les cycles.

Chaque partie du calendrier sera dédiée à un des dieux, avec parfois un jour précis sur un de ses aspects. A tout moment, un jour peut être dédié à Shivatom. Chacun d'entre nous sera le gardien de l'un de ces dieux.

Et je serait celui du bienveillant. Qu'en dites-vous, gardiens ?


Dernière édition par Shankar le Dim 13 Mar - 19:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Dim 13 Mar - 18:09

Amiya prend un moment pour visualiser le cycle, avant de répondre:

"Je suis d'accord. Si personne n'y voit d’inconvénient, j'aimerais m'occuper de Shakti. C'est en fonction de l'aspect qui sera déterminé que nous saurons comment nous organiser pour les jours à venir, jusqu'à la fin du cycle.

Sous l'aspect de Parvati, nous pourrons consolider nos liens, nous instruire, prendre des décisions importantes.
Sous l'aspect de Durga, préparons nous à des batailles.
Sous l'aspect de Lashmi, la chance sera avec nous et nous pourrons entreprendre de nouvelles choses.
Sous l'aspect de Kali, attendons nous au pire."

le cycle en schéma simple!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Dim 13 Mar - 19:35

Le Guru reprend :

Quant aux animaux, Shakti sera parfois le cycle du tigre pour Kali, du lion pour Durga, du cobra pour Parvati ou de l'éléphant pour Lakshmi.

Au cycle d'Hanumam, ce sera la période du Singe.

La Souris sera la monture de Ganesha.

Le taureau ailé sera l'animal de Kayama, mêlant le pigeon et le buffle.

L'âne-lézard, le véhicule damné de Nirrti, ce dernier devenant le Gavial de Ganga.

L'animal suprême sera Nandi le taureau blanc de Shivatom, qui régentera la course des règnes animaux.

J'attends vos avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajeya

avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Lun 14 Mar - 21:44

Ajeya a un regard un peu émerveillé aux propos du Guru.

C'est beau.

Il n'y aura pas Garuda ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Lun 14 Mar - 22:27

Le Guru ouvre de grands yeux.

Je ne pensais pas que tu voudrais voir l'ennemi des Nagâs. Mais euh... En tant que monture de Vishnu, et Vishnu étant désormais reconnu comme aspect de Shivatom et non l'inverse, il a sa place dans le tout qui encercle ce cycle. Geruda est un peu comme les photons, la lumière d'un atome. Il représente la vitesse que l'homme ne peut atteindre.

Pirouetteuh, cacahuèteuh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mukunda

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Mar 15 Mar - 22:54

"Le cercle parfait. Que Lord Shivatom nous laisse en faire au moins une fois le tour, tel le hamster dans sa cage dorée."

Le Sadhu ferme les yeux en souriant

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   Jeu 17 Mar - 23:39

Le Guru réassure sa posture en lotus qui ne lui semble pas si naturelle que ça et pose ses mains sur les genoux.

Le premier chapitre est donc clos.
Au prochain croissant de lune, le cycle s'amorcera par Shakti.

Amiya sera comme Mukunda l'a indiqué, la gardienne des cycles.
Le Sadhu sera celui qui éduquera le sang neuf aux arts spirituels, les renverra vers différents enseignants selon l'aspect divin à creuser, et sera seul juge de leur progression dans leur pratique et dans le niveau de ce qu'ils doivent savoir. Il pourra enseigner les bases des nouvelles connaissances aux plus profanes, et les sombres enchantements de routine aux plus assidus qui le souhaitent.
Ajeya, ton rôle à toi sera d'une autre nature. Comme tu portes notre peuple entier, doyenne des enfants, tu seras le visage d'une nation. C'est avec toi que nous aborderons les traditions.

Quant à moi, je ferai suppléant à vos tâches, Trident sacré. Et je me tiens à votre disposition dans vos prérogatives.

Sous peu, je pense que nous nous retrouverons pour intégrer Lalita au cercle des initiés.

Si notre concorde est intacte, approchez, recevez ce Bindi du renouveau de notre alliance, et quand vous quitterez cette tente, j'illustrerai notre calendrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lune 52 - Le grand Conclave Cosmique de l'Univers.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La LUNE BLEUE
» La grand-place de Mons le 16 décembre 07
» Le Grand Paris
» Fleurissement:Le Grand prix national à défendre
» Grand vide grenier à venir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
om shanti om :: Partie RP :: RP entre nous. :: Om (nos débuts)-
Sauter vers: