Forum lié au jeu Fractal.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un iconnu à l'entrée du bidonville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isran Eleris



Messages : 183
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Lun 15 Fév - 21:17

Un Oriental, aux traits trop abîmés par l'environnement pour qu'on puisse en dire plus sur son origine, s'approche du premier signe de vie qu'il croise depuis des jours.

Amiya Amilhthini a écrit:
Adossée à un mur, au bord de ce qui semble être un bidonville improvisé sous terre, une jeune femme observe l'homme qui s'approche. Lorsque celui-ci l'aperçoit, sentant probablement le regard qui pèse sur lui, elle lui sourit.

Les mains jointes au niveau de la poitrine, elle s'incline, le saluant ainsi avec respect. Lorsqu'elle se redresse, elle pose le doigt sur ses lèvres, formulant un "chut" muet, puis d'un signe de la main, lui fait signe de rejoindre les bâtisses où elle et ses compagnons ont temporairement élu domicile. Enfin, elle tourne les talons et disparait dans une cabane.

L'individu intrigué, tente de suivre cette ombre passagère, entre dans ces lieux pour n'y apercevoir âme qui vive. Il décide d'y attendre l'arrivée d'un supposé responsable des lieux.

Amiya Amilhthini a écrit:
La brune finit par sortir d'une cabane, fermant bien la porte derrière elle, comme pour cacher quelque chose. Elle se retrouve face à face avec l'inconnu qu'elle a vu plus tôt, dissimule sa surprise et lui sourit à nouveau puis s'incline, les mains jointes.

Puis, s'exprimant avec les gestes de son pays, elle tente de lui dire quelque chose: elle ferme le poing, pouce en l'air, puis pose l'autre main en dessous, bien à plat, avant de la faire pivoter de telle sorte que le pouce levé se trouve au niveau de l'index de la main à plat.

Elle désigne ensuite le bâtiment principal, quartier des hommes, du doigt.

Prenant la direction indiquée, commence a s'avancer d'un pas incertain et est rapidement interpelé.

Shankar Singh a écrit:
Un grand type baraqué semble s'être introduit dans le bidonville sans avoir alerté personne. C'était sans compter sur la vigilance naturelle des indiens qui le repèrent. Le Guru l'accueille alors en personne.
Mains jointes sous le menton, front légèrement incliné.

Namaste, étranger. Sois le bienvenu chez-nous. Tu peux user de tous ces bâtiments sans contrepartie et y vivre comme tu l'entends.

Mais tu ne peux encore te joindre à nous pour l'heure, ni parler à nos femmes pour cette lunes, car nous avons entamé un exercice spirituel ou l'homme et la femme ne doivent plus employer de mots pour communiquer.

Te voilà face à Guru Shnakar Singh, envoyé de Shiva le Destructeur et médiateur pour les hommes et sa grande œuvre. Te voilà libre de nous suivre si tu le veux aussi, en priant lord Shiva Nataraja pour la lessive qu'il a offert au monde et pour l'essort du nouveau monde qui viendra.

Quel est ton nom ?

En entendant ces mots, l'arrivant s'incline.

Isran Eleris vous salue Guru,
Veuillez excuser mon manque de courtoisie premier,
Mais je ère en ces terres depuis peu,
Et ces bâtiments sont les premières traces de vie que je croise.

Je vous remercies de l'hospitalité présentée en ce jour,
Et tiens à ce que vous me fassiez savoir,
S'il est quoi que ce soit que je puisse faire pour vous montrer ma reconnaissance.

Shankar Singh a écrit:
Le Guru écarte les bras, montrant les souterrains autour de lui, avec leur lot de destruction et de charognes, mais aussi les quelques silhouettes en vêtements colorées qui s'affairent dans sa ville.

Apprécie l’œuvre du Destructeur, Isran. Et si tu le veux, rejoins Guru Shankar dans la propagation de son message. Sous peu, nous irons à la surface pour l'honorer.

Hai, J'ai vu les désolations en ces terres,
Le moment venu, et si j'y suis préparé,
Alors je vous suivrai.


(Je me suis permis de réutiliser vos messages tels quels afin de donner un sens à tout ça)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Lun 15 Fév - 21:30

(Tu as bien fait!)
_______________________________


Amiya a suivit l'étranger vers le quartier général, de loin et sans rien dire. Elle assiste à l’accueil de leur guru, écoutant en retrait, sans se cacher, loin des soucis occidentaux de la discrétion ou de la politesse. Lorsque l'étranger déclare vouloir les suivre, elle secoue simplement le poignet pour faire tinter ses bracelets et se faire remarquer par Shankar afin qu'il fasse les présentations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Mar 16 Fév - 0:15

Le Guru oscille la tête en souriant à ces mots. Peut être que l'étranger comprend déjà ce signe d'enthousiasme répandu en Inde ? En tout cas, ici, il risque de le voir souvent.

Voici Amiya, au visage de perle et aux boucles noires de parfum. Comme toutes les femmes, tu ne pourras lui parler pour le moment, et tu devras danser pour te faire comprendre.

Ce faisant, il met un bras derrière et un plié a l'horizontale devant, la jambe opposée en léger recul dans les airs pour s'équilibrer et d'un geste aussi brusque que gracieux, visiblement habitué à l'exercice, il change de pied d'appui, prenant la même pose en inversée.

Et quand la lune de silence sera passée et que nous atteindrons les étoiles, je l'épouserai.

La danse est importante chez nous. Quand tu danses, tu honores le Destructeur de ta grâce dont il t'a fait don. Le Nataraja te regarde.
Sache que tu seras le bienvenu à nos noces, si tu as un cadeau à nous offrir. Telle est la coutume. Et la coutume veut qu'on ne palabre pas les fesses en l'air quand c'est important. Viens t'asseoir à l'intérieur, Isran, et dis-moi d'ou tu viens.


Tandis qu'il invite verbalement le visiteur dans le bâtiment principal, il plie sa paume droite en SarpaShirsh et la fait suivre sa gauche qui forme, elle, Vyagraha Mudra, en direction de ce même bâtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Mar 16 Fév - 18:18

Amiya oscille de la tête pour dire qu'elle a compris. Les cobras suivront les tigres, si si, je vous assure, le message est parfaitement clair.

Alors que les deux hommes entrent dans le bâtiment principal ou Mukunda et Hebinuma doivent déjà se trouver, elle se dirige vers la cabane dont elle est sortie plus tôt. Sans frapper, elle entre-ouvre la porte et passe la tête à l'intérieur.


"Ajeya! Lalita! Il y a un nouvel arrivant. Shankar nous appelle. Rejoignez nous dans les quartiers des hommes."

Sans refermer cette fois, elle rejoint le bâtiment central. Lorsqu'elle entre, elle jette un rapide regard autour d'elle, fronce un peu le nez puis viens prendre sa place à la droite de Shankar, un peu en retrait, toujours dans son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isran Eleris



Messages : 183
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Mar 16 Fév - 18:36

S'apercevant de l'arrivée du reste de cette "famille", l'homme élude :

J'ai survécu en Inde, souffert en Amérique, j'ai recouvré ma liberté puis trouvé la prospérité au Japon et je me suis finalement découvert en ce nouveau monde.
Hai, mon histoire est longue, mais la route importe peu maintenant. L'homme que je suis a peu de foi en l'homme, et ne sais plus vers quel dieu se tourner.
Je ne me demande plus d'où je viens, mais qui je suis devenu, et tout ce que j'en sais a présent, c'est que je suis déterminé à survivre.
Vos signes ont beau m'être familier, je risque de prendre un certain temps pour les redécouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Mar 16 Fév - 21:31

Peu de temps après Amiya, une autre femme portant un sari et moins de bijoux arrive pour se mettre à genoux sur une natte dans un coin de la salle principale. Ses cheveux sont couverts par un bout de voile, comme pour paraître plus effacée.
Elle a amené avec elle un sac de bonne taille, cachant un objet aux angles seyants, qu'elle pose devant elle.

Elle se penche et salue de ses mains jointes l'ensemble des présents. Le regard reste lui fuyant. Pas de sourire à offrir, elle pourrait sûrement gagner le concours du tu-me-tiens-je-te-tiens-par-la-barbichette.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mukunda

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Mar 16 Fév - 22:45

Le Sadhu vetu de sombre est assis en lotus dans la salle, pres de la fenetre, la faible luminosité éclaire juste son kapala crane. La période de silence lui convient parfaitement, il fronce les sourcils à l'entrée de la petite troupe qui déboule tout à coup. Chut semble signifier son visage fermé et concentré, avant d'esquisser un maigre sourire en remarquant l'inconnu.

"Bienvenue Etranger. Tu dois avoir faim et soif, ici tu trouveras de quoi te restaurer et te reposer.
Mais Impur. Lave toi les pieds et les mains avant de pénétrer ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Mar 16 Fév - 23:27

Le Guru rigole gras comme si le Sadhu venait de sortir une connerie crasse. Mais il enchaine toutefois :
Fais ce qu'il dit. Déchausse toi toujours en entrant chez-nous, ici chaque lieu est consacré car il a une fonction.

Tu as raison de te méfier. Au Kali Yuga, l'homme s'est détaché des Dieux qui vivaient avec lui il y a plus de cinq mille ans. C'est ainsi, et cela ne durera pas, car l'ère s'approche de la fin. Tiens, prends une lance. Nous l'avons consacrée à Kali. C'est un cadeau.

Je ne te dirais pas de te tourner vers Lord Shiva, impur. Je te dirai de regarder le monde avec d'avantage que deux yeux, et d'écouter son agonie avec ton coeur. Alors tu comprendras que tu appartiens au Nataraja, qui dans la grâce de sa danse, t'a épargné. Il ne garde son pied qui écrase que pour les démons. Et je ne parle pas des proches qui sont morts. Eux étaient les attaches que la hache de Ganesh t'a ôté, car son père aura besoin de toi, un autre toi, tel que tu ne l'as jamais été encore.
Comprends-tu ? Nous devons être vifs, ici. Vigilants. Prompt à réfléchir et réagir, le coeur plus léger de nos vies d'avant, nos liens épurés. C'est l'épreuve.

Et si tu en as besoin, tu trouveras une famille ici. Car nous sommes comme toi. De la race des survivants. Les élus de Shiva, témoins de ce monde refait.


Le voilà qui a bien parlé, alors il prend une bouteille d'eau, y boit, et la tend de sa main droite à Amiya.


Dernière édition par Shankar le Mer 17 Fév - 7:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Mer 17 Fév - 7:29

Elle prend la bouteille. Mais plutôt que boire, comme le guru doit s'y attendre, voilà qu'elle se lève et part chercher une bassine, qu'elle pose aux pieds d'Isran.


Sans un mot, elle verse l'eau dans la bassine, se met à genoux et déchausse le nouveau venu, afin de tout simplement lui laver les pieds.



Du point de vue d'Isran, cela peut être un gentil coup de main, ou s'il connait un peu leurs coutumes, une grande marque de respect.


Du point de vue des autres...allez savoir ce qu'ils pensent de la scène...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Mer 17 Fév - 21:00

Le regard fuse, en effet. Direct et foudroyant. Difficile d'y lire autre chose qu'une intense surprise contenue pour l'instant. Dès qu'elle a terminé, il tape dans ses mains et les frotte comme si il se les lavait. Puis désigne Amiya, enfin, le puits dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isran Eleris



Messages : 183
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Mer 17 Fév - 21:17

Constatant l'échange, il hésite une seconde sur l’attitude a adopter, avant de simplement s'incliner en direction d'Amiya, et de s'adresser au Guru.
Par les événements, je sens que je devrais m'excuser, mais ne vois pas non plus de raison de le faire. Connaissant maintenant ce point de vos coutumes, je le ferai avant d'entrer en tout lieu le nécessitant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Mer 17 Fév - 21:26

Sa besogne terminée, Amiya croise brièvement leur regard encore surpris de Shankar. Complètement impassible lorsqu'il lui donne un ordre, elle n'oscille même pas la tête. Puis elle se retourne, sourit à Isran, le salue et sort en direction du puits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Mer 17 Fév - 21:28

Le Guru reprend sa posture détendue, voir avachie. Il se saisit d'une lance et l'envoie pacifiquement, si l'on puis dire, vers Isran. Puis il reprend, d'une voix claire. Assez pour qu'on l'entende de dehors en tout cas.

Aucune excuse ne sera nécessaire car tu ignorais l'honneur qu'elle t'a fait. Et aucune excuse ne te sauvera la vie si elle recommence. Alors vis, profite, prolonge la de ta lance, fais connaissance avec les tiens, et quand tu auras le temps, répond à la question implicite du Guru Shankar.

Détendue, avachie, certes, mais le coussin vient de se craquer sous la poignée nerveuse qu'il lui inflige.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mukunda

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Mer 17 Fév - 22:35

Approche Isran. Un homme responsable ne doit jamais s'excuser, c'est un truc de bonne femme.

Il désigne les coussins tout autour de la pièce

Et puis le Guru est un peu chafouin avec ce mariage qui approche et qui n'a pas encore la bénédiction des Dieux.
A ce propos, est ce que tu n'aurais pas un peu d'alcool ou de chanvre sur toi, cela aiderait à consulter les oracles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isran Eleris



Messages : 183
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Mer 17 Fév - 23:19

Il esquisse un sourire qui s'efface très tôt, avant de s'installer.

Là d'où je viens, l'homme responsable s'excusera s'il le doit, mais ne le fera jamais les mains vides. Il apportera réparation, et c'est là que se trouve sa vraie repentance.
Quand a ce que tu me demandes, j'ai été dépouillé peu après mon réveil, et le peu que j'ai maintenant ne manquera pas a son ancien propriétaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Mer 17 Fév - 23:26

Le Guru lui, retrouve son air bienveillant.

Puisse t'il trouver la Moksha.
En effet, tu ne portes pas grand chose, mais nous y remédierons si tu parviens à vivre à nos manières. En attendant, ce sac soulagera Shankar de sa lourde mais nécessaire responsabilité.


Il reprend sa lance à lui du coup. Identique aux autres, un fer brut, martelé à chaud toute une nuit et tout un jour pour le purifier. Cassant, certes, mais bien plus solide et maniable que toutes les armes des souterrains réunies. Il semblerait qu'ici, jouer avec ses armes en devisant tranquillement soit une sorte de norme. Comme racketter avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isran Eleris



Messages : 183
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Jeu 18 Fév - 0:40

Le visage d'Isran s'illumine, pour de vrai cette fois, et il commence a vider le sac de son maigre contenu.

Il semble que j'ai été clair en arrivant alors. J'ai oublié depuis longtemps la signification de ce qu'est un cadeau, et j’espérais bien que ni votre hospitalité, ni cette lance ne m'étaient présentés sans contrepartie. J'aurai eu peur de devoir vous faire confiance et nos chemins se serait sans doute séparés très vite.
C'est donc avec joie que je vous donne ce sac.

Il présente le sac, plié proprement, après s'être expliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Jeu 18 Fév - 9:15

Lalita est restée dans l'ombre, les yeux inclinés vers le sol pendant toute la scène. Toujours le visage fermé, on ne peut pas dire qu'elle se soit aussi bien adaptée à cette vie que Amiya. Mais elle ne présente pas non plus de tristesse.

D'une oreille attentive, elle écoute la conversation, curieuse tout de même de connaître un peu mieux les Tigres qu'elle ne côtoie jamais. Et comme sa seule présence suffit pour le moment, elle reprend ce qu'elle était en train de faire avant de les rejoindre  : bidouiller un gros poste de radio contenu dans le sac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mukunda

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Jeu 18 Fév - 22:05

Le Sadhu hoche la tête

Le véritable cadeau ne se donne pas par la main. Ce n'est que du commerce.
Quelle plus grande confiance pourrait-on te donner Isran que t'ouvrir nos bras et nos portes.
et qu'en retour, on attendra quelque chose de plus immatériel qu'un sac, fut il cousu de cuir de vache.

Isran. As-tu des projets. Retrouver quelqu'un d'avant le crash, une vengeance. Voyager, changer le monde...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isran Eleris



Messages : 183
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Jeu 18 Fév - 22:40

Isran éclate d'un rire bref avant de reprendre.

J'ai parlé trop vite et me suis mal fait comprendre. Je ne prétendais pas vous repayer intégralement juste avec ce sac. Mais en terme de confiance, le commerce est souvent le meilleur moyen de commencer sur de bonne bases.
J'ai perdu tout ce que je possédais, et je n'avais personne. Ceux que je hais sont vieux depuis longtemps, et je ne pourrais sans doute jamais les trouver. Non, je ne souhaite véritablement qu'une chose, la même depuis toute ces années, survivre ou même vivre en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mukunda

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Jeu 18 Fév - 22:57

La paix pour l'âme tourmentée. La sérénité pour l'ame ivre et le corps torturé.
L'ennui et l'oubli pour l'ame en paix.

Il tapote le crane.

Tenebro m'encourage également. Tourner le dos à la paix, il restera une éternité pour s'y prélasser.
Je ne peux que te conseiller de nous suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Jeu 18 Fév - 23:38

Le Guru hausse les épaules. Il semble mi indifférent mi irrité, et hausse légèrement le ton. Peut être une fois de plus pour s'adresser à tous ?

La Paix vaut pour les gens du Satya Yuga. Et qui voudrait de la paix, hein ? Vous tout de suite sans doute, avec l'aveuglement d'un enfant qui mangerait sans jamais s'arrêter des pan masala sans connaître les dangers pour son corps de ces sucreries colorées.

La paix, c'est ce que veut ceux qui viennent me demander la mort ici, en ce bidonville sacré et crématoire.
La vie, c'est ce que me demanderont les autres, à la surface. Je les offre, je les offre, cela me coute si peu... Car je n'en veux pas.

Sachez qu'une vie pure menée dans le Kali Yuga en vaut 100 menées dans l'âge d'or. Une seule vie spirituelle au milieu du royaume du fer, suivant le dharma dans l'horreur la plus pure, et vous voilà libéré des réincarnations. Vous voilà en fusion avec le Destructeur en personne, pour l'éternité, libéré de toutes les affres mortelles.

Ce n'est ni la vie ni la paix qu'il faut chercher. Cela, je peux vous les offrir chaque jour si c'est votre souhait. Je les offre, oui, mais ce que je donne en vérité, c'est une chance de faire bien plus.


Ce faisant, il frappe le sol de sa lance, soulevant un paisible nuage de poussière qui semble le calmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isran Eleris



Messages : 183
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Ven 19 Fév - 14:15

Même le plus dangereux des poisons a, a petite doses, ses bienfaits. Et c'est également vrai pour le sucre.

Il lève alors la tête et regarde Shankar.

Mais ce qui m'intéresse, Guru, c'est de savoir ce que tu as a donner de plus, a moins que cela, je doive le découvrir par moi même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Ven 19 Fév - 23:46

Le Guru reprend avec aplomb :

Pas grand chose, je ne suis pas un offreur de solutions. Mais ensemble, il sera plus simple de suivre le dharma, et d'ouvrir nos cœurs aux murmures de ce monde nouveau. D'en apprendre les règles et les épouser. Au sein des impurs, vous seriez regardé comme des aliens. Ensemble, on pourra avoir ce mode de vie sain qui nous convient. Ou chacun pourra suivre son hindouïsme selon sa région et sa tradition, et obtenir la pureté qu'il veut obtenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   Dim 21 Fév - 14:22

Dans un coin de la pièce, la radio se met à crépiter, on entend des voix soumises à de fortes distorsions. Des voix de vivants, des vois de la surface certainement.
Est-ce l'espoir de découvrir une nouvelle civilisation qui aura appris de ses erreurs qui illumine soudain le visage de Lalita, resté jusque là figé de neutralité ? Ou les mots échangés par les hommes ?

Mais très vite la radio s'éteint. Un manque de batterie ou un composant qui a surchauffé. Elle se remet au travail, silencieuse à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un iconnu à l'entrée du bidonville   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un iconnu à l'entrée du bidonville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» Gravlax de saumon au sucre d'érable (entrée ou hors-d'oeuvre
» La clé USB semble ne pas être reconnue. Un message m'indique 'Point d'entrée introuvable'.
» Tests d'entrée en AS médiathèque bibliothèque Bordeaux 2011
» Je suis juste entrée pour poser une question...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
om shanti om :: Partie RP :: RP vers l'extérieur-
Sauter vers: