Forum lié au jeu Fractal.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L147: Visite guidée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kristal

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: L147: Visite guidée   Lun 13 Mar - 14:50

Il pleut à torrent. Les embarcations sont couvertes de bâches de fortune près de l'eau, ainsi que la tête des survivants un peu plus loin. Le feu est maintenu au sec avec précaution, Kristal écrit dans son petit carnet, tranquillement, mais se prenant parfois la tête, ou plutôt le bonnet et la capuche, de grands yeux bleus magnifiques fixant la page avec une pointe de tristesse. Quelques bourrasques traversent la pitoyable armure des survivants, mais elle ne semble pas s'en soucier. C'est la vie à la dure, et c'est tout à fait normal pour elle. Kristal n'a jamais hurlé sur cette condition de vie, c'était toujours un autre message.

Puis, rangeant calepin et stylo dans la poche de sa poitrine, elle observe Amiya avec bienveillance, qui dorlote le nouveau né.


Est-ce que...je peux le prendre avec moi ?
Juste un peu.
Il verra tout de suite la différence. J'espère que mon odeur et ma voix ne vont pas l'effrayer.
Si tu n'as pas envie je comprends...
C'est juste un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Lun 13 Mar - 18:34

L'indienne lève les yeux, arrête de gouzi-gouzer bêtement. C'est fou ce qu'on peut avoir l'air idiot devant un tout petit, mais c'est tellement...compulsif. Elle regarde l'ado, impassible, comme si elle l'examinait à nouveau, comme la première fois qu'elle s'est pointé devant eux. Elle la sait guérie, elle la sait non contagieuse, mais elle la sait capable de tuer plus faible qu'elle.

Et ça, son instinct de mère a du mal à passer outre.

Pourtant, si elle a du mal à se séparer de son fils au point que même son mari a du mal à le lui arracher parfois, elle sait qu'il va falloir qu'elle lui fasse confiance. Pour Kristal et son équilibre mental comme pour elle même: elle ne peut pas vivre dans l'angoisse permanente. Alors elle sourit, un peu difficilement, et oscille de la tête.


"Juste un peu. Tu ne dois pas le serrer trop fort et surtout, tu dois toujours tenir sa tête. Les muscles de son cou sont encore très fragiles. S'il pleure, ne le lâche pas. C'est juste qu'il ne te connait pas, d'accord? Je le reprendrais dans ce cas. Je reste à côté de toute façon."

Elle se lève, sort son fils du panier sur lequel le médaillon a été fixé de façon à ce que bébé ne puisse pas le tirer et s'étrangler avec. Ainsi, son lit est protégé et lui avec. Bajirao blottit contre elle, elle s'approche de la rouquine.


"Détend toi. Les enfants sont comme les animaux, ils sentent le stress. Tu ne dois être qu'amour quand tu le portes. Tu es prête? Plie ton coude..."

Et tout délicatement, elle lui dépose l'enfant dans les bras. Sans pour autant réussir à le lâcher complètement. Si elle ne le reprend pas, elle garde les mains tendues vers l'enfant, comme si elle avait peur qu'il tombe. Les yeux braqués sur lui, elle est tendue comme un arc, ne supportant décidément pas de laisser son bébé à qui que ce soit d'autre qu'elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Mar 14 Mar - 16:18

Kristal regarde l'enfant avec un grand et beau sourire, sachant visiblement le porter comme il faut et ne pas se mettre à faire un truc de taré...

Salut salut, toi...

Puis elle lève deux secondes un sourcil vers Ami, la jauge du regard, l'air sans doute un peu agacée par son attitude. Mais elle ne fait pas la moindre remarque, et se reconcentre avec bienveillance sur l'enfant. Elle lui caresse du bout des doigts de sa main libre ses toutes petites mimines, et essaye de capter un échange visuel, les yeux bleus grands ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Jeu 16 Mar - 22:08

L'enfant n'a pas l'air de piquer une colère, mais la mère n'en est pas plus détendue. On peut lui jeter les regards qu'on veut, de toute façon elle ne les verra pas, le regard braqué sur son fils. Le voir dans ses bras blancs, ces bras qui ne sont pas les siens, ça lui serre la gorge et l'estomac, ça lui tord les tripes. Ce n'est même pas Kristal, c'est juste une autre femme qui le porte. Quelqu'un d'autre.

Pourtant, elle ne le lui reprend pas, ne voulant pas brusquer l'échange. La rencontre. Le lien qui se créé. Ou simplement ne pas le brusquer lui, ou la surprendre et risquer de lui faire lâcher Bajirao. On ne dirait pas quand on la regarde avec ses bras tendus, ses mains tremblantes, son expression de souffrance qui plisse son front, mais c'est un vrai cadeau et une vraie preuve d'amour qu'elle fait là. Un vrai pas en avant qui lui coute de réels efforts.

Reste que personne ici n'a perdu d'enfant et que pour les autres, ça n'est pas forcément facile à comprendre, même s'ils essayaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Ven 17 Mar - 20:21

Et Kristal la sent, toute cette tension, presque comme une chape de plomb. Mais elle reste fixée sur l'innocence et lui sourit amplement, sans trop rien faire d'autre d'ailleurs. La précaution et la pudeur semblent naturellement de mise malgré la joie que lui procure ce petit présent.

Au bout d'une minute surement éprouvante pour la maman, elle annonce doucement, avant de l'amener vers les bras fébriles sans le prendre pour un foutu cosmonaute, mais bien un paquet d'une extrême fragilité:


Allez, retrouve ta maman...

La chose faite, elle fera mine de s'intéresser à un vieux bout de bois mort sans un regard pour les retrouvailles d'Amiya et l'enfant. Elle n'a pas l'air mécontente, juste d'être dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Dim 19 Mar - 10:34

Comme si elle ne l'avait pas vu depuis des jours, des semaines, la mère serre son fils contre elle. Le tenant debout contre sa poitrine, elle lui embrasse le front et regarde Kristal. Qui n'a, finalement, fait aucune erreur.

"Tu...voudrais passer plus de temps avec nous? Je sais que je reste souvent enfermée avec lui, dans la tente, à cause du froid. Mais nous allons bientôt repartir pour l'est, le printemps arrive et il faudra lui expliquer le monde qu'il verra défiler. Tu pourrais m'aider à le lui montrer."


Et de se détendre, sourire un peu plus.


"Tu en veux alors? Des enfants?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Dim 19 Mar - 10:45

Shankar passait prendre son quart. Mais surprenant la dernière question, il se fige de l'autre côté de la toile, ne voulant pas interrompre une telle réponse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Dim 19 Mar - 14:22

Elle ne se souvient plus exactement si elle avait déjà, par le passé, évoqué le sujet. Sans doute lorsqu'elle était en grave détresse psychologique, et probablement dans la cabane. Mais aujourd'hui est un autre jour et présentement, elle semble très calme et sans excès.

A la première question:

C'est ton enfant, ma volonté et mes désirs n'importent pas.

Elle fait tourner le petit bâton entre chacun de ses doigts. Sans transition, elle passe à la deuxième:

J'ai cette envie au fond de moi, c'est sûr.
Mais je préfère ne pas trop y penser... D'abord parce que ce n'est que de la brume.
Mais aussi car le monde que j'aurais voulu montrer n'existe plus et il s'est écroulé avec des parties entières de moi.
Alors il faut que je me reconstruise et que je me réhabitue au monde, un autre. Comme une deuxième naissance. Les bébés ne font pas de bébés. Même si j'en ai la capacité biologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Dim 19 Mar - 20:02

Tout en se balançant, pour bercer bébé:

"C'est très sage de ta part. Comment penses-tu te reconstruire? Nous avons parlé de te trouver un compagnon, mais est-ce que ça te suffit? C'est bien de grandir à deux, de construire une relation...mais je ne sais pas si c'est possible quand on est détruit. Tu devrais peut-être renaitre par toi-même et pour toi même. ça serait...plus sain...je pense."


Elle l'observe, se demandant ce qu'elle était vraiment avant, au quotidien. Et ce qu'elle pourrait être. Aucun doute qu'elle a les clés pour être une chouette personne, mais en a-t-elle conscience? Et le veut-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Lun 20 Mar - 5:51

Le bâton s'arrête, elle gratte un peu sa surface avec l'ongle de son pouce. Amiya a souvent des questions auxquelles elle ne sait jamais trop quoi répondre, comme si elle pensait que l'adolescente pourrait avoir des raisonnements clefs en mains, ou un programme digne d'une liste de courses, d'un régime. Ce genre de rhétorique l'agace lorsqu'elle ne demande pas conseil elle-même, mais c'est sans doute l'un des rôles d'une mère que de s'inquiéter, de poser des questions. Surtout quand on a quelqu'un d'apparemment pas très stable en face et qui le dit assez clairement...

Du plus loin qu'elle s'en souvienne, personne ne s'est jamais inquiété pour elle dans son ancienne vie, celle de son enfance, car tout coulait de source. La paranoïa exacerbée de son père ne lui semblait pas provenir d'une réelle inquiétude pour les siens, mais d'une haine pour tout ce qui pouvait exister au delà de la sphère. Même le jour du "Jugement Dernier", personne sauf elle ne semblait inquiet sur le destin de chacun.

A part peut être la fois où elle était tombée violemment d'un grand pin, et qu'elle avait vu de haut l'un de ses grands frères courir pour aller chercher de l'aide, et un autre pleurer à chaudes larmes contre son petit être, après un long et vain massage cardiaque. L'expérience de sortie hors-corps s'était interrompue un peu avant le "mais c'est quoi ce bordel ?!" du patriarche, juste au moment où ses lourdes bottes accouraient et faisaient bruisser le parterre d'aiguilles.
Vu l'état parfaitement indemne de la gamine sur le moment et dans les heures qui suivirent, même pas la moindre égratignure, les os nickel, aucune séquelle cérébrale, le papa en avait conclu que cette histoire de chute et d'arrêt cardiaque de plusieurs minutes n'était qu'une blague d'un extrême mauvais goût, réalisée avec des talents de comédiens hors pair. C'était tout bonnement impossible, et entendre les sales gosses crier au miracle ou croire en leurs propres salades le révulsait, ils se payaient la tronche de Dieu ou la sienne, au choix. Et il allait leurs faire comprendre cette grave erreur...

Pourtant, les trois marmots présents sur la scène ce jour-là, dont elle-même, entretinrent les jours, les mois et mêmes les années suivantes un étrange culte autour de cet arbre précis, venant régulièrement orner son tronc de rubans et de guirlandes...ou creusant la terre à côté pour déposer, dans ce qu'ils avaient appelé de façon éminemment morbide "The Tomb", des objets précieux troqués chez un vieil excentrique de la communauté contre menus services, comme de très anciennes pièces de monnaie en or, des vases en cristal de roche ou encore des sabres de cavalerie ; le lieu fut vite marqué par un totem sinistre et imposant fait de crânes et de bois de wapitis, de cornes de bouquetins, de dents de loups gris et de fourrures diverses.
Après avoir découvert par hasard ce petit manège païen, le père avait abattu l'arbre remarquable sans sommation à la tronçonneuse, explosé le totem à grands coups de chevrotines mais la tombe, dissimulée sous un tapis de végétation, était toujours régulièrement ouverte pour être agrandie, nourrie, gavée d'offrandes, tant et si bien qu'on aurait pu ouvrir une boutique d'antiquaire avec son contenu, au bout d'un moment.
A 14, 15 et 18 ans, les enfants n'avaient jamais cessé une pratique démarrée lorsqu'ils en avaient 9, 10 et 13...

Ce souvenir bizarre parti d'un simple réflexion vient de la déconnecter du réel durant quelques secondes. C'est le bruit du petit bout de bois se rompant entre ses doigts qui fait sursauter Kristal. Elle ne sait plus trop quoi dire mais meuble, pour faire oublier le troublant silence:


Bah...le temps et les saisons doivent sans doute couler...ça durera peut être des années, peut être moins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Lun 20 Mar - 20:25

Ce même petit bruit qui fait rentrer Shankar. A lui de gouzi-gouzer benoitement le petit Bajirao, gratifiant sa femme d'un sourire.

Cela ne presse pas, en effet. Le monde a changé. Il y a trois ans, on aurait déjà eu cette discussion. Enfin, ma femme et ma fille. Mais il y a trois ans, je ne voulais ni l'une ni l'autre. Et on ne prépare pas ces choses dans ce monde. Pas comme ça. On fait au présent. Au présent, j'ai décidé de t'épouser Amiya. Et de profiter de mon fils.


"Mon fils" grogne un peu quand il se prend un baiser barbu sur le front. Un secours peut être bizarre et inattendu pour Kristal.

Ce... Compagnon. Tu as... Des vues ?


Il sourit.
Un secours, ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Lun 20 Mar - 20:30

Amiya le regarde entrer et devenir gâteux, envouté comme la plupart des gens par le pouvoir étrange des tout-petits. Il parle et si elle ne dit rien, elle lève les yeux au ciel. Les hommes, tous infoutu de faire des projets d'avenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Mar 21 Mar - 3:00

Elle aussi lève les yeux au ciel, mais sans doute pour une autre raison.
L'air est amusé mais la voix pas tellement.


Des vues...de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Mer 22 Mar - 20:24

Le sourire d'Amiya qui s'élargit, alors qu'elle parle comme...comme sa propre mère, en fait.

"Oui, un superbe esprit. Mais un type pareil...il va nous couter un bras en dot. Tu devrais commencer à économiser pour la cérémonie et les bijoux de mariages...et puis, il faut coudre sa tenue de mariée, une nouvelle tente conjugale, lui trouver de quoi faire sa propre cuisine et son foyer...trouver un éléphant...sans parler du voyage de noce...hai, ça va nous ruiner! Que restera-t-il pour Ajeya et pour Bajirao après tout ça!"


Elle réprime un rire. Marier sa fille, le cauchemar de tous les familles indiennes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Mer 22 Mar - 21:04

Shankar regarde de dextre en senestre, façon Roland Garros, totalement perdu. Il y a donc vraiment quelqu'un ?
Mais, il faut expliquer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Mer 22 Mar - 23:21

Toute plaisanterie ayant une fin, Kristal cache un certain malaise latent sur son visage par un pâle sourire, puis se lève. Faisant mine d'ajuster ses mitaines en cuir pour se donner contenance, elle dit à l'homme en évitant son regard:

Il n'y a personne.

Joignant ses gants entre eux devant elle dans une posture de petite fille sage, les yeux clairs dans ceux d'Amiya, elle demande congé sans prétexte, ce qui aurait pourtant pu améliorer sa fuite de la discussion:

Je vais vous laisser maintenant...merci pour ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Jeu 23 Mar - 21:21

L'indienne oscille de la tête, son fils commence à chouiner de toute façon. D'ailleurs, elle commence sans attendre à défaire ses vêtements, dans l'idée de l'allaiter sur place, au milieu du camp. Sans la moindre gène, comme s'il n'y avait que des femmes ici. Ce qui, au final, semble être le cas...

"Si tu veux. Mais...est-ce que tu pourrais revenir m'aider...tout à l'heure? Je n'arrive plus à faire toutes les corvées comme avant et..."


Voilà qui lui arrache le coeur, la langue et surtout sa fierté de femme au foyer. Même si, en théorie, une mère n'a plus besoin de servir sa famille: esclave est un rôle réservé à une jeune mariée.


"J'ai besoin d'aide...s'il te plait."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   Jeu 23 Mar - 22:56

Je suis toujours disponible, tu le sais. Depuis le début.

C'est annoncé comme dans une morgue, un sanctuaire.
Elle s'avance alors vers la sortie des pans de la bâche, peut être avant qu'un bras se tende et la retienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L147: Visite guidée   

Revenir en haut Aller en bas
 
L147: Visite guidée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet de visite guidée du quartier de l'Eure !
» 20 ans de la fermeture de la SMN : La société métallurgique de Normandie visite guidée
» Centre Pompidou:visite guidée
» [An 04] Visite guidée à Berlin
» visite virtuelle du palais de l'Elysée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
om shanti om :: Partie RP :: RP entre nous.-
Sauter vers: