Forum lié au jeu Fractal.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 L141: Suicidée

Aller en bas 
AuteurMessage
Kristal

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: L141: Suicidée   Ven 17 Fév - 8:10

[Fin de Lune 141, j'anticipe un peu, si le RP sera probalement long.]




Elle aurait voulu qu'on la frappe un bon coup, et devenir amnésique.

Elle aurait voulu qu'on l'égorge, ou la monte au gibet, pour ne pas voir, jour après jour, heure après heure, minute après minute, seconde après seconde, le monde de son coeur se diviser, se réduire, ne plus devenir que de simples petites miettes, balancées aux oiseaux de temps en temps lorsqu'il nous arrive de secouer la nappe. Le lendemain on craque le pain et les miettes sont toujours là. Jésus a sans doute dit plein de choses, sur ces trucs là, il les a aussi multipliés.

Oui, elle aurait voulu qu'un canon se braque dans la nuit pour lui tirer en pleine tête tout le courage qu'elle ne peut pas se donner, trop accrochée à son ADN, à la saveur d'être unique, à la joie d'être quelque chose d'exception, perdue au mileu de miliers de vide, où rien ne crée immédiatement et rien ne pense, sauf peut être en sourdine, et avec langueur, comme au plus profond de l'âme. Oui en vérité son coeur bat comme celui de l'espèce humaine, poussé d'avant en avant au coeur de sa propre destinée, comme une bagnole qui, d'un démarrage timide, finie en flamme à toute allure, sur les dernières mètres, et s'écrase comme il se doit contre le mur.  

Trop dure est le fait d'être, pour Kristal, mais la frontière de la mort, pourtant si familière, dès sa naissance à vrai dire, reste infranchissable.

Tout serait plus simple dôté d'une tumeur au cerveau du jour au lendemain, grosse comme une pomme, et mourir à cinq ans, alors que l'on n'a vu qu'un clip plein d'effets stroboscopiques. Pas un film interminable à plan fixe, qui s'étire, s'étire, et s'étire encore, surtout dans ses plus grandes longueurs, les plus cruelles, les plus odieuses. Quand 2 piges en fait 90.

Mais ce jour là, c'est décidé. Son coeur ne bat plus, son ventre ne sera plus jamais rempli, même par tous les samosas du monde, trop lourd est le fardeau, malgré l'espoir d'avoir trouvé une autre voie. Elle ne mérite pas d'être rachetée par Dieu, alors autant faire ça bien, direction l'Enfer. L'Enfer c'est le Rien, et cette idée ne l'angoisse soudain plus.
Soudain plus, comme ça.
Un matin. Comme ça.
Elle se lève du hamac à sept heures. Ne va pas pisser ou chier, alors qu'elle en a envie. Va saisir une bouteille de quelque chose. La claque contre la balustrade, et le verre explose dans l'atmosphère humide, encore ténébreuse, pour n'en garder qu'un tesson. S'ouvre largement les veines dans la longueur, un bras, puis l'autre. Pas de la déconnade. Puis en écartant les bras comme Christ, la jolie Kristal vient s'écraser dans la flotte, illustrée de volutes étranges, évaporées, comme maléfiques.

Elle laisse l'eau remplir ses poumons, et le Rien devenir.

Question de minutes, la bande cinématographique commence à prendre feu, et les images de la vie s'étiolent, bientôt carbonisées dans l'eau glacée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Ven 17 Fév - 16:26

Pendant ce temps, dans la suite royale des Singh, l'habituel ronflement rythme la matinée. Quand on s'appelle "Singh", il est franchement impensable d'espérer autre chose du "lion" dominant : attendre que son épouse lui amène la première chasse. Ne se réveiller que pour offrir quelques gnons si un éventuel mâle vient contester une des femmes du clan. Mais ce matin, il n'est visiblement pas au fait que c'est démon qui vient lui embarquer Kristal, sans quoi il lui aurait bondit dessus avec le dhoti à moitié dénoué.

Non, ce matin il ronfle, et c'est con, parce que c'est un excellent nageur le Shankar, à force d'aller sauver des carcasses de la noyade.
Se peut-il qu'il en loupe une un jour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Ven 17 Fév - 16:45

Lalita de son coté, médite dans le pédalo. Quoi de plus reposant que le doux bercement des fines vagues du matin. Quoi de plus pur que l'air post-apocalyptique embrumé. Quoi de plus rassurant que cette lumière légèrement voilée en plein éveil. Quoi de plus commun que du verre qui se brise. Quoi de plus nauséeux que de tanguer un peu plus à la suite d'un plongeon se voulant plus ou moins chrétien.

Lalita ouvre un oeil. Elle a reçu de l'eau. Le bouillon du plongeon et ses ondes sont encore bien vifs.

Elle fronce les sourcils et se hisse sur le ponton. Du sang a coulé sur les lattes de bois. Ses mains en sont couvertes. Elle tourne la tête et l'eau lui semble rougir elle aussi.

Prise au ventre, elle commence à crier tout en retirant ses couches de vêtements à la va-vite pour elle aussi, piquer une tête.

"A l'aide ! Quelqu'un est tombé à l'eau !"

Et une fois qu'elle n'a plus qu'un jean et un tshirt, elle plonge dans l'eau sombre. Sans savoir qui chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Ven 17 Fév - 17:26

Amiya en chasse, son couteau en main face à son éternel ennemi: la pomme. Celle-ci la nargue avec ses joues rouges, ravissantes pommettes qu'elle compte bien ramener au lion qui dort pour recevoir des grattouilles. Aurait-elle quelque chose à demander? Même pas.

Concentrée sur sa proie, prête à bondir, un cri d'oiseau ou de souris la fige et la glace. Quelqu'un à l'eau? Sans lâcher sa lame, elle abandonne le fruit et se précipite dehors. Du sang et des traces de main, personne, pas une tête qui dépasse de l'eau. Sa tête tourne et elle recule jusqu'à être plaquée contre un mur et reste là, comme ça, immobile, l'arme d'un autre crime serrée dans ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulysse

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/02/2017

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Ven 17 Fév - 19:43

Ulysse est occupé posté sur le toit, son nouvel emplacement favoris, il avait ramener de sa promenade de nombreux plantes et objets glanés dans la nature et s'activait dans une préparation étrange.
Sa concentration est optimale et il ne réagit alors pas d'un pouce lorsqu'il entend la bouteille éclater, pas plus lorsqu'un gros "plouf" retentit un peu plus bas, par contre aux premiers cri de Lalita et aux deuxième "plouf", plus de place aux doute, il se passe quelque chose.

Le manouche abandonna toutes ses affaires et se précipite alors en direction de la bordure du toit afin d’appréhender la scène. L'eau est agitée, du sang rependu sur la terrasse, MERDE, il se passe quelques chose, profitant de la hauteur le gitan se redresse et commence à scruter l'horizon à la recherche d''un possible ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Ven 17 Fév - 21:15

Le corps remonte quelques secondes plus tard. Dans la même position qu'il était tombé.

Le corps résiste, et le cerveau trouve la situation anormale. Alors ils agitent tout juste un peu le tout, pour essayer de trouver la voie vers l'air. Elle se noie, hoquetant quand sa bouche et son nez trouvent quelque fois la mince ouverture, il n'y a plus d'idées, plus d'images, et le sang commence à prendre de plus en plus de place, autour d'elle.
Combien de litres déjà, qu'on a ? Un truc qui urge mais déjà la première chose, c'est d'éviter la mort par manque d'oxygène.
Le corps et le cerveau s'allient, pour trouver des voies qui ne tombent que sur des impasses, présentement. Soudain la vie dévoile toute son importance, en elle-même, sans raison, au fond d'une âme. Personne veut te voir mourir, cocotte. Pas même toi, tes organes dénigrent ton suicide. C'est bien la preuve que ce n'est pas l'ordre des choses, et que c'est le Mal, qui t'a envoyée là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Ven 17 Fév - 21:55

Lalita a du louper le virage et dans l'eau trop sombre, tachée du sang de l'enfant, elle se perd. Elle finit par remonter, quasiment au même moment que le futur cadavre, pour reprendre son souffle et se rendre compte de la distance qu'elle a mis entre elle et le sang.

Le corps s'agite tellement qu'il est impossible de le louper, alors Lalita replonge pour saisir sous les bras sanguinolents la poupée boguée. Elle la ramène vers le ponton. Sous l'effet de l'adrénaline, elle réussit sans trop de mal à parcourir les deux mètres à peine qui les séparent d'un endroit sec.

Mais l'essoufflement l’empêche de parler correctement, l'eau entre dans sa bouche comme pour rendre la communication plus compliquée.


"Elle s'est... coupée... Il ... Amiya... Ulysse..."

Enfin, elle est au bord du ponton. Elle essaie de se hisser hors de l'eau, avec Kristal contre elle, portée avec un seul bras, mais c'est difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Ven 17 Fév - 22:09

L'indienne regarde la scène, effarée, inerte. Le corps qui remonte, elle ne l'a pas reconnu. Pas avant que Lalita agite ses bras et la peau blanche de Kristal. Là, c'est comme une explosion dans sa tête, un big bang, un rail de coke ou une flèche qui frôle son visage: c'est la primordiale qui hurle dans ses oreilles: TU VAS PERDRE TA FILLE.

Amiya retrouve toute son énergie et s'élance vers le bord, glisse sur le sang, bascule en avant et atterrit à quatre patte. Mais ça ne l'arrête pas, elle continue son avancée jusqu'aux deux nageuses, attrape le corps glacé de l'adolescente, le tire pour le hisser sur le rebord. Par chance, les mois passés à ramer l'ont suffisamment musclée pour qu'elle y arrive et l'étende sur le ponton, même si ça va laisser de sacrés bleus aux deux femmes.

Lalita devra se débrouiller pour les rejoindre, la femme rouge est penchée sur la noyée et examine déjà son état. Consciente? Respire-t-elle? Son coeur bat-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Ven 17 Fév - 22:37

Le corps, inerte, ne dit rien du tout, après avoir expulsé toute la merde du fleuve, violemment.

Le coeur bat, direction les veines. Et le sang...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Ven 17 Fév - 23:13

Le toit. La mère. Les brumes.

Ma-man ?


Non, ce ne sera jamais Maman. Tout juste un bout de paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Ven 17 Fév - 23:27

Le sang. Un garrot. Il lui faut un...

"Scriiiiiiiitsh"

Les tissus qu'Isran à mis des heures à coudre sur le corsage de l'indienne se déchirent en longueur et elle les arrache pour les nouer bien serrés, au dessus des coudes. Qu'au moins, elle se vide moins vite. Elle s'est pas raté dis-donc. Il va falloir s'occuper de ça, et vite. Elle crie haut et fort, à bon entendeur:


"J'ai besoin d'aide MAINTENANT! QUI?"

Alors qu'elle vérifie une fois de plus que les plaies sont le seul danger imminent, elle prend quelques secondes pour vérifier que sa soeur est bien remontée à ses côtés, bien plus confiante à son sujet, mais pas au point de l'oublier complètement.
...
Cette petite voix...
...
Maman? Quoi?
...
Ho! ça lui revient. Elle l'a déjà appelé comme ça une fois. Le jour de la falaise. Un jour comme celui-ci. Elle se penche pour parler à l'oreille de Kristal.


"Oui, c'est moi. Je vais te soigner."


Dernière édition par Amiya Amilhthini le Ven 17 Fév - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Ven 17 Fév - 23:31

Le bruit tire un Shankar de sa grasse-mat, qui apparait dans l'encadrement de la porte en coconné dans une grosse couverture colorée. La lumière du jour lui pique les yeux, mais au moins a t'il l'air plus inquiet de cette agitation que de son absence de petit déjeuner.

Quand il réalise soudain, il fronce les sourcil et retourne à l'intérieur de la cabane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Sam 18 Fév - 2:16

Les ombres passent. Tous ses frères défilent. Son père. Même sa mère, qu'elle ne connait pas trop.

Et tout le monde lui en veut. Ils lui jettent, d'un commun accord, de grandes pelletées de terrer, sur le visage.

Le corps, lui, est simplement abasourdie là. Kristal va mourir dans sa culotte.

Une main se lève devant le premier visage venu, livide, et elle dit d'une voix impossible, tout en l'éclaboussant de fluide:


Gabrielle...Gabriellle...non...non...ne...

Inexplicablement, en plus des anges elle voit aussi des merco faire des drive. Et elle voit tous les peuples de la terre la soulever. Internet ça marque mieux que les bouquins:



Live fast...die young...Gabrille..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulysse

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/02/2017

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Sam 18 Fév - 11:38

Tout se passe très vite, rien en vu,  le gitan ne comprend pas ce qu'il se passe. Lorsque Lalita sort de l'eau le corps de Kristal, plus blanc que d'habitude, entre les mains il ne réfléchit pas, il saute à l'eau, pas un de ces plongeons majestueux non plutôt du genre gros sac rapide et efficace.

Pflouf, et de trois.

Le temps de ressortir de l'eau glaciale et de reprendre ses repères Lalita est déjà en train de hisser l'adolescente sur le ponton. Le mnouche nage alors le plus vite possible dans leur direction.
Lorsqu'il arrive à leur portée Kristal est déjà dans les bras d'Amiya. Il aide alors Lalita à remonter vers le ponton tout en se disant qu'il aurait perdu moins de temps à passer par les escaliers.
Une fois sur les planches il pose sa main sur l'épaule de Lalita.


Tout va b'en ?

Il y avait plus urgent, mais ne comprenant toujours pas ce qu'il s'était passé le manouche préfère être s'en assurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Sam 18 Fév - 12:46

Lalita accueille les aides conjuguées de Amiya et Ulysse avec des remerciements grelottant. L'eau est froide mais l'air l'est encore plus. Et si Lalita sent déjà ses muscles se tétanisé à cause de l'ambiance congelo, il doit en être bien pire pour l'enfant qui a perdu trop de sang.

Elle répond à Ulysse, dégoulinant tout comme lui, les lèvres mauves et tremblantes :
"Je n'ai rien vu, mais ce n'est pas un accident..."

Elle montre alors du regard les coupures nettes mais multiples sur les avant-bras. Au moins le froid aura un effet de vasoconstriction, même si c'est léger.

"À nous trois nous pouvons la recoudre mais il faut se réchauffer... Je ferai rien si... On reste ici.. Trop froid..."

Elle montre ses mains un peu raidies.

"Pansement compressif sur les deux bras en attendant... "

Elle se penche par dessus le ponton pour attraper un sari qu'elle a retiré. Et tente de l'enrouler autour d'un des bras écorchés.

"Les garrots... Il faudra les retirer dès que les artères refermées... C'est le plus urgent... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Sam 18 Fév - 17:21

Amiya oscille vaguement de la tête, tout en déchirant un peu plus ses habits et en s'occupant de l'autre bras.

"Il faut la rentrer. Nous la mettrons sur la table, on ne peut rien faire ici. Toutes mes affaires de soins sont dedans et vous allez tomber malade. Ulysse, tu peux la porter? Lalita, faire de la place? Je vais chercher le matériel. Tout le matériel."

Oui, là, elle a bien tutoyé Ulysse. Pour la première fois semble-t-il.


...et...je n'ai jamais refermé d'artère. J'ai lu en Inde comment faire, mais je ne m'en sens pas capable sans avoir vu vraiment le cas...je peux refermer la peau et préparer de quoi laver et désinfecter la plaie. Mais je ne ne suis pas chirurgien...je n'opère pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Sam 18 Fév - 18:40

Shankar réapparait, cette fois l'arme en mains, toujours son épaisse couverture sur le dos.

Pas de doute, tant de sang, tant de chaos, ça ne peut venir que d'une attaque. Pourquoi s'imaginerait-il un suicide après tout ?
Se mettant près de la rambarde, le regard au loin, l'arme en joue, il demande calmement :

Ou sont partis ces enfoirés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristal

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Sam 18 Fév - 19:30

Les yeux de Kristal commencent à se révulser sévèrement. C'est plus des bagnoles qu'elle voit tourner, mais un avion qui fait des loopings. Inexplicablement, car elle n'a jamais pris l'avion. Elle n'en voyait que rarement dans le ciel. Elle entend aussi un son de maracas, et du xylophone, mais comme si c'était un singe sous LSD qui tapait dessus. Finalement épuisée par ses quelques hallucinations, elle tombe raide dans les vapes, son corps devient mou, sa tête ne tient plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajeya

avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Sam 18 Fév - 22:11

Tout le tintamarre a fini par sortir Ajeya d'un doux rêve à base de samossas et d'Hanuman sur trapèze. Elle découvre l'horrible scène ensanglantée et entend la détresse des adultes.

J'ai souvent regardé un maroquinier au village, il cousait ses sacs en cuir. Ca doit être un peu pareil, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulysse

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/02/2017

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Lun 20 Fév - 10:21

Sans plus attendre Ulysse récupère la jeune fille dans ses bras en faisant bien attention de ne pas la brusquer afin de l'amener dans la cabane.
Elle est légère, immobile et pâle, le gitan se souvient alors du jour où sa femme portait sa fille morte, elle ne pouvait pas la lâcher ce petit corps inerte.
Il se souvient du jour, pas si lointain, ou il venait de sortir le corps de Harley du marécage.
Les souvenirs amènent les larmes heureusement cachées par l'eau du fleuve dégoulinant sur le visage du gitan.


J'dois avoir quelques plantes dans mon sac, j'ai du millefeuilles, c'est un antihémorragique, ça doit p'voir servir.
Pour c'qui est d'recoudre j'vais t'laisser faire, mes connaissance en méd'cine s'arrêtent aux plantes, mais j'pourrais t'aider.


Il regarde l'enfant et ajoute dans un murmure, comme une promesse pour lui même.

T'vas vivre p'tite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Lun 20 Fév - 21:53

Et donc deux apothicaires, une fillette qui sait potentiellement coudre le cuir et probablement la meilleure couturière des lieux à la ronde...belle équipe, ils vont s'en sortir. Amiya se lève péniblement, tend la main à Lalita pour l'aider à en faire de même et surtout pour s'accrocher à sa main. Il ne faudrait pas que la surcharge d'émotion la fasse tourner de l'oeil cette fois. Lui écrasant un peu les doigts, elle lui lance un regard plein de confiance, certaine que tout va bien se passer.

"Toi qui sait coudre les tissus fragiles, tu te sens d'essayer l'artère et les plaies avec Ajeya? Elle de de petites mains et elle est adroite...ça nous laissera le temps, à Ulysse et à moi, de nous charger des baumes et des herbes..."


Un regard vers l'intérieur. Il faut se décider au plus vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Lun 20 Fév - 22:22

"Il faudrait incurver des aiguilles... peut être pas ... le temps..., et du fil.. en nylon... Si tu as tout ça, avec de quoi purifier le tout... On peut le faire."

Elle est toujours dans son t-shirt et son jean mouillés. Malgré le froid, elle renvoie un regard confiant à sa soeur.


"Ajeya fera l'autre bras... Nous irons bien plus... vite à deux..."

Lalita ne doute pas une seconde de la charmeuse de serpents. Elle se souvient d'elle encore dans les égouts, observant et devisant calmement avec Mukunda qui dévissait la tête de Tenebro. Puis, elle se tourne vers Shankar.


"Ce n'était ... pas une.. attaque..."

Enfin, elle entre dans la cabane pour vite se changer dans l'intimité d'une des chambres et passer à la suite du programme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Lun 20 Fév - 22:27

Il faut un peu de temps à Shankar pour piger qu'on lui explique enfin la situation.
Surpris, il baisse alors sa garde et se retourne vers Lalita qui disparait dans la cabane. Alors, il prend conscience du froid et de sa propre couverture, qu'il approche des opérants.

Couvrez le reste de son corps avec ça. Perte de sang, eau, peut être à jeun, elle va faire un choc sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: L141: Suicidée   Lun 20 Fév - 22:32

"Je vais chercher tout mon matériel. Je dois avoir ce genre d'aiguille, même si je ne m'en suis jamais servie."

Elle la voilà qui courre jusqu'à la chambre du couple, suivit de tout un fracas alors qu'elle vire toutes ses affaires pour atteindre la malle à pharmacie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L141: Suicidée   

Revenir en haut Aller en bas
 
L141: Suicidée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre Treiber s'est suicidé
» Italie: reprise des recherches de soeurs jumelles enlevées par leur père, qui s'est suicidé (4ème jour de recherche)
» FX est mort
» Suicide de la femme de Luc Chatel
» Un gendarme maritime s'est suicidé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
om shanti om :: Partie RP :: RP entre nous. :: La Cabane sur Pilotis-
Sauter vers: