Forum lié au jeu Fractal.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 140 - Du chanvre et au lit

Aller en bas 
AuteurMessage
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: 140 - Du chanvre et au lit   Jeu 16 Fév - 22:43

Même la nuit est difficile à distinguer derrière ce brouillard. Qui a bien pu commander une telle météo pour leur retrouvailles ? Une prière aurait-elle encore mal été interprétée ? Ganesh en voulant faire fuir les obstacles en aurait rajouté davantage ? Dément.
Lalita est sur la terrasse extérieure et fume de quoi bien dormir. Le bruit permanent de l'eau lui donne une envie folle d'uriner alors qu'elle essaie de boire que le minimum. Et ça la réveille un peu trop la nuit.

Une couverture sur les épaules, elle reste assise par terre, les jambes tendues, adossée à la rambarde.

Ses yeux observent la direction du Club, là où elle a laissé Radjalie. Elle aurait du la faire venir, elle a pensé que ce serait compliqué avec le travois qui la traine mais elle aurait du insister. Ils auraient trouvé une solution pour qu'elle puisse monter sur les barques...
Elle se demande si elle est pas perdue là bas. Si les Lunaires et Sophie se remettent de l'extermination des One Eyed Jacks... Si Heena et Zach... Eux non, c'est bon, ils vont bien c'est certain. Elle sourit attendrie en pensant à eux.

Et continue son joint du soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Jeu 16 Fév - 23:03

Shankar, lui, n'entend plus le bruit de l'eau. Les jours et les nuits ne se déroulent plus qu'en présence de ce dernier depuis que Mukunda leur a ouvert le pouvoir des flots en inaugurant le pédalo jadis.
Il a aussi pris l'habitude de se déplacer en équilibre, et quasi sans bruit en dépit de sa masse.

Mais il ne s'est pas encore fait à l'encombrant fusil qui ne quitte pas sa bandoulière décorée, et qui vient cogner les murs quand il approche, tout souriant et pour une fois silencieux.

Enfin, presque silencieux.

Recommencer presque là ou on s'était quittés, hai. On aurait du simplement se dire qu'on se retrouverait sur l'autre rive, un an et demi après.

Il s'écrase sourdement sur la même rambarde, non loin.

Mes samosas sont meilleurs que ta purée de gui.

Avant d'éclater de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Jeu 16 Fév - 23:19

La nuit l'aide à le voir, sans trop de timidité. A vrai dire, elle ne le voit pas vraiment, elle l'entend surtout. Elle ne sursaute pas vraiment quand il frappe le mur par inadvertance. Et continue de sourire quand il tente un peu d'humour pour ne pas être trop tendre avec la petite soeur pas assez sage pour rester dans le rang.

Alors, elle cherche des mots pour répondre. Fume encore un peu. Ses yeux s'embuent. Elle a beau sourire, sa mâchoire tremble un peu, avant qu'elle n'affaisse complètement son visage. Trop de larmes, le fleuve va finir par sortir de son lit.

Et elle lui tend le calumet du parfait sadhu en attendant de trouver de quoi donner le change à l'ancien Guru Shankar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Jeu 16 Fév - 23:24

Shankar se saisit du joint, le foyer sous son nez il en inspire un peu la fumée avant de se permettre une petite bouffée. Le cône coincé entre le pénultième et le petit doigt, il roule ses mains devant sa bouche pour tirer une latte à l'indienne et de tousser quelque peu. C'est une façon comme une autre de faire taire le Kshatriya, peu habitué à l'alcool, la dope, ou tout ce qui peut altérer ce corps qu'il entraine sans ménagement.

Lui rendant le joint, il balance d'une voix rauque :

J'ai vu ton bonhomme, au fait. Ulysse, hai.
Un drôle de type. A priori, pas si pire après tout.


Il sourit passivement. Même drogué, tout en puissance, rien en finesse, et une grâce inattendue. Peut être qu'un sujet moins... Mélancolique et lourd domptera Ganga dans ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Jeu 16 Fév - 23:57

Shankar essaie, échoue peut être encore un peu ? Non pas vraiment. Déjà, il lui laisse le chanvre, ce qui est réconfortant.
Mais quand il dit la dernière phrase, elle se souvient d'avoir dit la même chose du Comité à un survivant qui cherchait un asile auprès de Cayenne. C'est assez étrange comme association pour qu'elle réussisse enfin à lui répondre. Mais à propos d'un tout autre -bonhomme-.


"Je ne sais pas si tu le sais... Quand j'y suis allée, pour le rituel, pour l'envoyer à Yama... Je croyais qu'il était juste mort de ses privations. Mais... Il avait un trou, juste là..."

Son majeur et son index liés imite le canon d'une arme pointée sur les cervicales.

"Il était déjà très décomposé, de la terre s'était niché dans ce trou, mais je connaissais son corps par coeur..."

"Je ne sais pas si Amiya le sait. Je m'en suis souvenue il y a peu, j'avais occulté ce détail, étrangement."

"C'est aussi ma faute, je l'ai laissé. Je voulais revenir le chercher quand j'en aurais eu la force, mais ils ne m'en ont pas laissé le temps."

"Il n'était pas en forme, ça faisait une bouche en plus à nourrir... Je ne sais plus ce qu'Octavia a pu me dire à l'époque, je n'ai rien entendu."

"Au moins, toi, tu n'as jamais abandonné Amiya. Elle est toujours là, et même un peu plus qu'avant grâce à l'enfant qu'elle porte. Le gui c'était de la bêtise, à coté de ce que j'ai fait à Mukunda en le laissant là bas. Vous avez prévu quelque chose pour me punir ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Ven 17 Fév - 0:12

Il se fige. Et ça aussi, c'est assez rare chez lui. Si la brume règne dans la nuit, il n'en n'a plus dans les yeux qui sont bien nets et assurés, plantés sur Lalita.

Oui, mais pas pour te punir toi.

Il fronce les sourcils et gratte sa barbe en regardant en l'air.

Mais je ne parlais pas de Mukunda. Je parlais bien d'Ulysse.
Tu as eu peur de notre jugement ?

J'en ai conclu, que hai... Tu ne nous en parles pas, c'est que tu n'étais pas très amoureuse. Et puis, il a parlé de mariage, une idée de toi qu'il dit.


Il sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Ven 17 Fév - 0:47

"Nous ne nous parlons plus beaucoup... De toutes façons. Et je me souviens encore de la secousse sismique qu'il y a eu quand tu as appris pour le sorcier et moi..."

Elle sourit à ce souvenir, ces discussions qui lui semblent couvertes de poussières à présent.


"Je crois que.. Je peux encore rendre un homme heureux... J'ai l'intuition que Ulysse... saurait me le rendre au centuple... "

"Mais garde-le pour toi, surtout l'idée d'un mariage. Le monde est si étrange. Je ne veux pas le forcer à épouser une Hindoue si cela dessert ses intérêts, ni attirer sur vous le mauvais oeil si on apprend cette union. J'ai appris à ne posséder personne, je peux l'aimer de mille manières, pourvu que cela lui convienne."

"Il est un homme libre et de parole, il nous l'a prouvé quand il a emmené Kriss secourir Romy perdue entre les dunes, dévorée par la peine. Il nous l'a prouvé encore quand les Lunaires voulaient repartir de peur d'être pourchassés par le Comité, et qu'il leur a proposé un lendemain. Il m'a même appris à jouer quelques notes sur sa guitare... Il est vraiment patient. Il est surtout... surprenant... Je n'ai jamais rencontré un homme tel que lui auparavant."

"Oh tu me diras surement, que je ne connais pas beaucoup les hommes, que je suis une enfant bien naïve et aveuglée par l'amour. Dans ce cas, demande à Kriss, ou Romy. Même à Zachariah, ou Abigail ! Sophie, ou Polly, ou ..."

Elle regarde encore en direction du club. Derrière la brume légère du pétard.

"Radjalie est restée au Club. Elle doit choisir si elle souhaite repartir avec vous, ou rester encore un peu avec moi. Elle n'est pas en grande forme, mais peut être que c'est son tempérament après tout. Au moins avec Zachariah, on a pu la sauver."

Puis, le joint meurt, et Lalita est à point. Elle soulève le Kapala accroché à sa taille et souffle dans sa cavité crânienne la fumée de sa dernière inspiration.
Enfin, elle le décroche et tend Tenebro à Shankar.


"Lui, il est encore plus fort que tous les candidats de Mister Fractimatch réunis, mais je crois qu'aucun de vous n'avez envie de finir comme lui pour arriver à son niveau de super Kapala."

Et en plus, ça la fait rire, juste derrière ses mains, là. Comme si c'était drôle. Quelle vilaine, cette Lalita.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Ven 17 Fév - 0:59

Lui aussi a un rire idiot. Il oscille de la tête et fait osciller le kapala en réponse.

Je ne suis pas un homme qui dirait ça. Je crois ce que je vois et il est patient. C'est plus que vrai. Mais tu as raison. Nous ne parlons plus. C'est pourtant étrange, c'est comme si tu étais encore avec nous, mais qu'on était les seuls a pouvoir te voir... C'est idiot. J'en prends bonne note. Et je le dis de vive voix : Je suis heureux si tu es heureuse.

Quel bisounours lui quand il veut... Mais rapidement l'inquiétude revient.

Radjalie ? Quel... quel est son problème ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Ven 17 Fév - 11:42

Il a réussi à la faire passer des larmes au sourire, et même au rire. La vie serait-elle différente si à présent elle prenait la décision de les suivre comme avant ? Ce serait difficile maintenant qu'elle a reconstruit sa vie différemment, que son amour pour Ulysse croit toujours un peu plus, mais cela la soulage de savoir que leurs relations seraient moins pénibles, pour eux comme pour elle.

"Elle était déjà assez traumatisée, je crois, par les évènements. Son passage à la tour, et la mort de Vasco l'ont encore plus profondément touchés. Mais, au club, elle a montré des signes d'éveil durable. J'ai bon espoir."

"A Vertigo, nous avons du prendre la décision de la trainer à l'aide d'un travois pour repartir sans l'abandonner. Je ne regrette pas ce choix, même si ça a été difficile de la voir dans cet état."

Elle montre le Kapala du bout de son doigt.

"Je te le donne si tu le souhaites... Il ne me parle pas. Il ne m'a jamais parlé. Pourtant, j'entends des choses pas toujours bien tangibles... Mais lui, il ne veut pas. Je crois qu'il serait mieux avec toi, avec vous tous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Ven 17 Fév - 16:43

Il hoche la tête. Une note positive, tout de même !
Le regard toujours pris au piège des orbites du Kapala, il inspire :

Je suis l'homme qui l'a tué, tu sais ?
On verra si ça le rend plus bavard. Si il cause, j'ai toujours ma radio sur moi.

Hmmmm... Vous avez vu quoi à la Tour ? J'ai entendu toutes sortes de sorcellerie adharma à leur sujet, et ce docteur, Rud Essel... On a comme qui dirait échangé quelques mots sur les ondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Sam 18 Fév - 10:24

"Quasiment rien... Rud Essel m'a remis sans un mot, un sac avec Tenebro, l'anulette et un Pungi... Le corps fut exhumé à ma demande. Tout était trop calme la-bas, même octavia a été fantomatique."

"Lors de mon séjour précédent, il y avait cette tente prévue pour la quarantaine... Elle était bien gardée. Les étages supérieurs étaient difficiles d'accès. Des portes fermées partout. J'ai laissé 5 tours sœurs là bas pour contre balancer l'horrible magie de ce pustule géant... J'espère que cela suffira à maintenir en vie ceux qui y restent encore."

Puis revenant à crâne invariablement muet.

"Je ne me souvenais pas que tu l'avais tué... Je croyais qu'il était mort de ses privations..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Sam 18 Fév - 18:45

Quand Shankar Singh laisse quelqu'un mourir de faim, c'est qu'il le tue. Dans ce sanctuaire que nous avons fait sous terre, j'étais encore Guru, et je donnais le don de la mort. Je lui ai juste enseigné comment se purger avant.

Il fronce les sourcils, concentré :

Je vais voir avec quelques amis ce que l'on peut faire pour briser leurs sceaux. Ce temple impie ne prospèrera pas, même si je meurs en essayant, je sais qu'il tombera juste après.
Shivatom me l'a confié. En personne.

Et même si il ne dit jamais comment, tout ce que les dieux nous ont dit s'est réalisé.


Ah oui ? Marrant ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Sam 18 Fév - 23:15

"Oh... je ne me souviens plus de tout ce que les Dieux t'ont dit... Rafraichis-moi un peu la mémoire. Je suis restée loin de vous trop longtemps, ou alors, j'ai trop fumé de chanvre..."

"Et tu sais combien je n'écoute pas beaucoup..."

Elle sourit au spectre froid de la nuit qui avance. Elle plisse ses yeux et ne distingue aucune étoile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Dim 19 Fév - 11:36

Je ne le partage pas. Je n'en n'ai jamais parlé. Nous entendons tous la même chose, mais chaque forme d'oreille est différente. C'est cette voix intérieure qui dit à Amiya qu'il faut changer d'ère. Celle qui a dit à cette drôle de fille qu'Amiya attendait un enfant. Celle qui me dit quelle guerre mener. Celle qui te fait continuer malgré toutes les épreuves.

Je pense que ceux qui se coupent de cette voix perdent en énergie. La voix de Shivatom, c'est l'énergie élémentaire. Ils finissent par s'arrêter.

Je pense que ceux qui écoutent vers le ciel se trompent aussi, car si les dieux vivent dans le cosmos, ils nous ont créés nous. Alors ils sont aussi en nous. Bien plus proches que depuis la haut. En observant les atomes, on comprend les étoiles, même quand on ne peut plus les voir.
En observant en nous, on comprend alors les dieux, même quand ils nous sont invisibles.
Dans un masala, tu vois la saveur des jours qui se poursuivent et s'enchainent, aussi habituels que surprenants, et tu remets ta mort à une autre fois.

Il inspire.

J'ai cessé d'être Guru pour que chacun se mette à écouter à l'intérieur, au lieu d'écouter ma voix. Que chacun et chacune devienne son propre Guru. Je me demande parfois si j'ai fait le bon choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Dim 19 Fév - 21:22

Elle se met à rire. Surtout en écoutant la dernière remarque de Shankar.

"Ah.. Bien fait ou pas... Je trouve tout le monde très épanoui. En fait, j'irai même dire qu'il y a un équilibre bien supérieur à présent."

"Après, je ne vis pas au quotidien avec vous, et j'ai peut être un peu trop d'optimisme qui salit mes yeux..."

"Je vous trouve beaux, avec vos saveurs différentes... Je suis contente d'être là."

"Quand tu parles de Masala... Je comprends ce que tu veux dire. Je ne pensais pas vraiment repartir de la tour après le rite pour l'âme de Mukunda... Si tu vois ce que je veux dire. Les accidents, là bas, sont faciles à provoquer."

"Mais il y avait Zachariah, et les One Eyed Jacks. Les enfants de Nola. Karl Bunker. One et Miette... Ils m'ont ... surpris. Alors, quand on peut encore être surpris et émerveillé... C'est que la mort peut attendre, en effet."

"Et toi, qui t'a surpris tout ce temps...? Plus personne pour t'offrir une purée de gui en signe d'amitié... ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Dim 19 Fév - 21:49

Il rit doucement :

La vie. Je suis un gourmand par nature. Le jour ou la vie me me surprendra plus, ou il n'y aura plus un seul combat à livrer, plus la moindre chose à découvrir dans le cosmos ou l'existence, je m'éteindrai avant l'heure. Mais je doute que cela arrive, et si c'était le cas, aucun masala ne me ramènerait, j'en ai peur.

J'ai gardé ce réflexe de mon état de Guru : aller vers les autres et les découvrir, ou les changer si je les trouve trop mous, trop fades. Mais ça... Il parait que je l'avais déjà quand je vendais mes services de consultant. J'étais la pire peur des actionnaires, l'insatiable.


Il soupire :

Haan, le plat est bon. Mais il manque d'ingrédients et de consistance, bien qu'il ne manque pas de gout. Nous sommes à chaque fois moins nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Lun 20 Fév - 22:36

Elle lui donnerait bien de son refrain : tu serais venu au club, peut être que tu aurais trouvé de quoi ajouter un peu de riz à ton plat. Mais elle s'abstient. Pas par malhonnêteté, mais parce qu'elle comprend le pourquoi.

"Les eaux abritent des poissons..." se contente-elle de répondre.

"Tu devrais les accepter, même les mous, les sans-saveurs... Les accepter tels qu'ils sont. Comprendre pourquoi ils n'osent pas, pourquoi ils sont si déprimés... Inutile de les changer."

"Montre-leur juste qu'il existe une façon de vivre différente... Et un jour qui sait, ils comprendront. Dans cette vie ou une autre. Tu ne laisses personne indifférent... Shankar. C'est acquis."

"Mais... Parfois, tu es déjà trop loin pour qu'on puisse te suivre..."

"J'imagine que c'est ce que tu veux, n'est-ce pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Lun 20 Fév - 22:44

Il sourit.

J'ai de gros bras, mais pas assez pour pousser toute la planète. Oui, je préfère être poursuivit, ça fait des chasseurs, et non des poids morts. Je ne peux pas accepter les mous. Je ne peux pas ralentir mon destin et celui de ceux qui me suivent vers la Moksha pour prendre en route des âmes qui ne savent pas dire leur noms. Peut être que j'ai tort ? One ne m'a jamais parlé, pas plus qu'aux miens, mais toi tu as su en tirer quelque chose.

Peut être est-ce aussi mieux ainsi. J'annonce qui je suis, et comment va la vie ici. J'accepte que ça ne convienne pas à tous, qu'ils viennent d'Inde ou d'ailleurs. Mais je n'accepte pas de changer notre mode de vie. Ce serait l'aveu d'un echec, hai. Et je ne pense pas que nous ayons tort.

Soit les mous se relèvent, sur leurs jambes et en épices, soit ils restent sur place. Shankar Singh ne reste pas sur place. Trop de choses à faire, et trop peux de gens pour nous aider.

Nous irons la ou sont les gens à l'avenir. Mais nous sommes maudits, car trop forts pour pouvoir vivre isolés, trop faibles pour ne pas être menacés quand nous approchons d'une ville. Peut être que les dieux ont mis d'autres armes sur notre route, qui sait...

Avec Amiya, nous pouvons facilement monter jusqu'à une tribu de 20 personnes au besoin. La, nous serons à l'abri, et la, nous pourrons concrètement changer les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Mar 21 Fév - 14:34

Lalita sourit alors que Shankar exprime toute sa verve, il l'irradie de son énergie et cela la réchauffe malgré la mauvaise météo de ce monde trop loin des latitudes dans lesquelles elle a grandi.

"J'aimerai vous aider..."

"...Un jour, j'ai pris la décision de ne vouloir jamais changer le monde. De l'accepter tel quel, de l'aimer aussi, avec ses crimes et ses bonheurs... Je me suis placée là où les gens observent... Alors, oui, j'écris des articles pour le journal, mais je n'ai pas du tout la prétention de changer le monde avec quelques mots... Bien au contraire. J'offre au mieux juste un reflet, parfois partiel, souvent erroné..."

"En tombant amoureuse de Ulysse, j'ai senti que cela deviendrait difficile de rester tranquillement assise sur mon petit strapontin... Je le sens si honnête dans ses engagements ... "

".. Si je commence à m'engager dans une paix, cela vous desservira peut être si toi tu cherches à bouger l'Immobile... Nous devrions davantage communiquer... Ce que nous ne faisons plus depuis des mois... Enfin si vous le voulez. Jusqu'à maintenant, j'ai toujours été confiante dans l'idée que je ne vous faisais jamais de tort. Mais demain ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Mar 21 Fév - 14:39

La paix, on ne la fait qu'avec des gens en guerre. C'est le plus difficile des changements. Une paix est toujours moins immobile qu'une guerre de position, au camps stricts et tranchés.

Il se gratte la barbe concentré, puis lisse distraitement les bords sa moustache qui rebiquent dans sa bouche.

Communiquer, haan. Nous le ferons d'avantage. Avant, nous ne nous nuisions pas nous mêmes, car nous étions si petits. A présent, nous avons des instruments de mort, et toi, un futur époux. Une ville. Oui, communiquer sera essentiel, et même plaisant.

Ces retrouvailles sonnent comme des révélations. Avec toi... Comme avec Romy. Tous les abcès sont crevés.


Toujours aussi résolu, mais peut être un brin moins léger sur sa dernière phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Mar 21 Fév - 21:26

"A propos de Romy... "

"Je ne vais pas te demander de faire des efforts. Peut être que c'est inutile. Mais..."

"... Tu devrais parfois rechercher le calme, la paix en toi... Surtout face à des personnes déjà fragilisées. Tu sais ce qui leur sont arrivé il y a peu. Avec Zachariah, nous les avons rencontrés dans le désert, sur la route en direction du club. Ils étaient si malheureux. Et même aujourd'hui, c'est compliqué..."

"... De même pour les tiens, les nôtres... Tu peux les protéger sans t'énerver contre eux. Oh oui, ce ne serait plus le Shankar que nous connaissons tous, mais... "

Elle hausse les épaules.

"Tu vas devenir père pour la première fois. J'ai des souvenirs vraiment merveilleux de mon père... Il était patient et protecteur, ni trop sévère, ni trop directif... Il me laissait aussi faire mes propres expériences, comprendre le petit monde de notre quartier... C'est à sa mort seulement que j'ai commencé à me cacher. Mais tu sais comment était devenue l'Inde à l'époque... Il valait mieux pas trop se montrer quand on était une femme seule..."

"Et toi, ton père était comment ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Mar 28 Fév - 13:57

Il rit :

Mon père m'encourageait dans tout ce que je faisais. Il me répétait sans cesse que j'étais le meilleur, qu'importe le domaine, par la simple énergie que j'y mettais.
Je n'ai compris qu'après coup que c'était pour m'occuper et ne plus avoir son remuant fan numéro 1 dans les pattes. Mon père était un homme d'affaires redoutable, et sans cesse au travail. On ne manquait de rien. Mais il était si redoutable qu'il me bernait moi aussi avec ses sourires encourageants. Je pense qu'il ne voulait pas être père, mais que le mariage était obligé pour monter dans sa carrière. C'est pour ça que je suis fils unique.

Ma mère n'avait donc que moi, et moi, que d'yeux pour mon père. Elle me poussait à me stabiliser, cesser de courir, chahuter. A tout âge, elle voulait que je m'arrête. Jusqu'à peu avant la Destruction, elle me faisait parvenir tout un tas de marieuses.
Sans doute a t'elle compris qu'un homme pressé n'accélère que la venue de sa propre mort. Ou bien avait-elle la culpabilité d'avoir échoué à être une mère et une épouse.


Il rit à nouveau, un peu aigre.

Je suis convaincu qu'ils se sont aimés et s'aiment encore. Aujourd'hui même.
On n'est jamais tant alliés que devant un ennemi commun que rien n'arrête.

C'est une drôle de langue que celle des Kshatriyas. Mais je les aime beaucoup. Si ils m'avaient entouré d'amour en ôtant les dangers autour de moi, je ne serais pas le même. J'ai eu de l'amour, et un sabre. Et plus de vingt ans pour apprendre à m'en servir aux bons moments.


Il inspire et soupire. Pas évident, d'être ainsi pris au piège de sentiments contraires.

Tu as raison. Les guerriers complexes ne peuvent triompher simplement.
Mais j'ai peur que cela me prenne du temps, et qu'il faillent encore quelques dommages collatéraux pour que j'apprenne à arrêter mes coups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Mer 1 Mar - 21:57

"Il y aura des dommages... Maitriser le feu demande du temps... Regarde moi, j'y ai presque réussi ! Presque..."

"Mukunda m'a appris des choses finalement. Plus que je ne l'aurais pensé. Je ne m'en étais pas rendue compte tant qu'il était là pour moi, je brulais à la flamme bleutée chaque seconde passée avec lui. Puis quand il est mort, j'ai commencé à me remémorer chaque instant, chaque parole. J'ai enfin compris."

"Peut être que lorsque ton enfant t'offrira son premier sourire, et avec ça, sa confiance totale en toi, son père, alors ce sera ton déclic. Et tu auras ce désir de changer les choses en toi."

Elle regarde Tenebro, une dernière fois.

"Il n'y a pas de monde ou d'être humain parfait. Je préfère observer plutot que de me battre contre la nature telle qu'elle a été façonnée par les Dieux."

"C'est un choix de faible, peut être."

"Si toi, c'est de vouloir changer l'ordre des choses, malgré tout, je te souhaite de réussir."

Elle se penche pour donner un baiser sur le dessus du crane de Ténébro. Une sorte d'adieu.

"Je vais dormir, je crois que je suis sur le point de m'écrouler... Namaste Shankar. Je t'aiderai à cuisiner demain."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shankar

avatar

Messages : 1417
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   Jeu 2 Mar - 9:18

Shankar oscille de la tête.

Je ne jugerai pas les choix des autres, tant qu'ils sont conscients. Tant qu'ils ne tentent pas de m'éloigner de ma voie.

Je n'ai pas la force de trois mile dieux. Mais si je peux convaincre 10 humains de suivre une voie dharma, alors j'aurais gagné sur le monde tel qu'il était avant.


Il oscille à nouveau de la tête, et attend le départ de Lalita. Avec tout ce monde, difficile de se ménager un espace pour les exercices physiques. Seule la nuit tombant sur la terrasse lui procure la solitude qu'il recherche dans ces instants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 140 - Du chanvre et au lit   

Revenir en haut Aller en bas
 
140 - Du chanvre et au lit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
om shanti om :: Partie RP :: RP entre nous. :: La Cabane sur Pilotis-
Sauter vers: