Forum lié au jeu Fractal.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lune 141: Balade sur la rive

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Lune 141: Balade sur la rive   Mer 15 Fév - 22:20

Ils sont arrivés il y a deux jours et tout le monde a prit le pli de la vie commune. Après tout, ce n'est pas très compliqué, il suffit de se laisser dorloter par Amiya qui tient à s'occuper de tout, sans aide évidemment, histoire d'exaspérer Kristal jusqu'au bout. Toujours active, toujours souriante au attentive aux besoin de tous, elle se permet quand même, vers 17h cet après midi-là, de lancer haut et fort dans la salle principale :

« Est-ce que quelqu'un veut m'accompagner sur la rive ou me prêter sa radio ? J'aimerais aller chercher des plantes...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Mer 15 Fév - 22:48

Lalita se lève. Elle vient justement de replier son ouvrage. Un mouchoir brodé d'un mandala pour le petit à naitre. La lumière décline, et sa nuque devient douloureuse.

"Je viens meri Bahan."

Il est temps, temps de beaucoup de choses. Et marcher lui fera aussi du bien.
Elle a juste oublié qu'il y aurait un passage dans le bateau aussi, mais c'est un détail dont elle prend conscience en se dirigeant vers la sortie.

Elle plisse les yeux et doute un peu.

"Il n'est pas un peu tard pour cueillir des plantes ? Nous pourrions y aller au matin... Nous pouvons nous contenter d'une ballade sur l'eau ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Mer 15 Fév - 22:55

L'indienne secoue la tête.

"C'est l'heure idéale, puisqu'on rentrera pour dîner! J'ai déjà repéré mes coins, ça ne prendra pas si longtemps. On trainera sur l'eau au retour!"

Elle suit vers la sortie, attrape la main de sa soeur au passage, ouvre la porte et l'entraine dehors, visiblement pressée de se retrouver avec elle dans un cadre un peu plus intime. Si quelqu'un d'autre veut suivre, c'est maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Mer 15 Fév - 23:23

Ou jamais. Lalita referme la porte derrière elle. Ça donne tout de suite bien envie de suivre, n'est-ce pas.
Elle serre bien la main d'Amiya, alors qu'elle sent le froid mordre à travers les tissus qui la couvrent.


"Comment fais-tu pour...?"

Et elle montre le ventre arrondi que supporte l'hindoue. Intriguée.

"Tu veux de l'aide pour descendre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Mer 15 Fév - 23:42

Elle lui sourit, lâche sa main et descend toute seule, parfaitement habituée.

"J'exploite Isran, je lui ai fait rembourrer certains vêtements avec de la fourrure de lapin. Et puis je mange tellement que j'ai assez de calories à brûler pour trois vies. Cet enfant à l’appétit de son père, c'est incroyable. Si petit mais si gourmand. L'allaiter sera un enfer, si tu veux mon avis."

Debout dans la pirogue, c'est elle qui tend les bras pour l'aider, tout en confiance et parfaitement stable malgré les vaguelettes.

"C'est d'ailleurs comme ça que je me suis rendue compte de sa présence tu sais, je me levais la nuit pour dévorer tout ce qui passait. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulysse

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/02/2017

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Jeu 16 Fév - 10:01

Ulysse tournait en rond dans la petite cabane, en deux jours il en avait fait des choses, à trainer ici et là pour donner un coup de main, mais contrairement à la terre ferme il était impossible de partir à l'improviste, le marcheur n'avait jamais vécu sur l'eau et se disait que jamais il ne prendrait retraite dans un tel endroit.

Lorsqu'il entendit l'appel, tranquillement installé sur le bord d'une terrasse les pieds dans l'eau, il se releva d'un bond attrapa ses chaussures, qu'il enfilerait plus tard, puis se dirigea vers ses affaires saisit une sacoche, la boite contenant sa pipe et le matériel qui va avec ainsi que sa CB puis il fonça vers les embarcations, juste à temps, Amiya et Lalita son déjà à bord de la pirogue.

Alors comme un enfant impatient il demanda.


J'peux vous accompagner !?

Puis, ne sachant pas si l'invitation lui était vraiment adressée il trouve pertinent de s'expliquer.

J'connais b'en l'coin ainsi qu'les plantes qui pousses par ici∞ J'peux vous aider à naviguer…

Et l'air un peu penaud il conclue.

Et j'crois qu'ça m'ferra du bien d'marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Jeu 16 Fév - 10:52

Lalita rejoint prudemment Amiya, l'écoute un peu fermée, d'abord. S'en voulait-elle de lui avoir fait boire l'abortif encore en ce moment ? Elle qui porte la vie maintenant... Pourtant, l'exilée avait presque oublié tout cela, et voilà que ça revient.
Elle chasse ses mauvaises pensées assez vite, en écoutant les détails que lui offrent Amiya sur sa grossesse et se réjouit déjà de savoir l'enfant en bonne santé.

Les pas d'Ulysse étire davantage son sourire et avant même qu'il ne demande la permission de les accompagner, elle lui tend la main pour qu'il puisse les rejoindre.

"Viens, Amiya et son enfant seront nos guides ! Je suis certaine que la rive recèle tout un tas de surprises... Ce brouillard les a dissimulées, à nous de les trouver."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Jeu 16 Fév - 13:29

La mère ne baisse pas ses bras tendus, mais tourne la tête vers Ulysse. Si elle n'a pas encore pu parler avec Lalita, elle aurait bien voulu pouvoir le faire sans lui. Mais aucun doute qu'elle aura d'autres occasions ou qu'elle saura en créer. Et puis, si ça fait plaisir à sa soeur...comment le lui refuser?

"Il n'y a pas besoin de prétexte ou d'autorisation pour être présent chez nous, dis juste que tu veux venir et viens. C'est pour s'absenter qu'il faut avoir de très, très bonnes excuses. On sait accepter les gens, en toute circonstance et tels qu'ils sont. On ne sait pas les oublier."

Oui, c'est certain, Amiya y pense encore, sans doute même plus qu'avant. Mais elle n'a pas encore réussi à en parler, c'est tout.

Elle tourne la tête vers Lalita, attendant qu'elle se décide à venir s'installer, se disant qu'elle a peut-être peur de se retrouver seule avec elle. Ce qui est légitime en soi. A sa place, elle ne lui aurait sans doute jamais reparlé ou elle aurait crié Agneepath. A cette pensée, elle a l'air subitement inquiète et son bras droit s'enroule tout seul autour de son ventre quand l'autre, toujours tendu, se met à trembler. Elle et Ulysse, c'est peut-être la pire combo pour l'accompagner, loin et seule des siens. Et si...

Et si quoi finalement? Elle aura mérité ce qui lui arrive. Tout se paye un jour ou l'autre, même si elle aurait préféré que ça soit dans une autre vie. Alors, l'air de souffrir le martyr, elle retend le bras vers Lalita.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Jeu 16 Fév - 21:47

Lalita termine sa descente pour rejoindre les bras de sa soeur. La pirogue tangue un peu, Lalita se fige beaucoup. Pas vraiment l'habitude. La brume glisse sur l'eau...

"Ne t'inquiète pas, Ulysse peut tout entendre... Vraiment..."

Puis elle se tourne vers le Tsigane, sans vraiment oser croiser son regard. Elle lui offrira aussi son aide si nécessaire.

"Tu nous as tous accueillis, avec simplicité. Beaucoup ont eu peur que le Club soit un piège pour se faire détrousser. Mais tu vois, nous sommes toujours en vie, contrairement aux One Eyed qui ont préféré éviter le Club en pensant qu'ils seraient plus en sécurité à Cayenne."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Jeu 16 Fév - 22:41

Amiya le regarde avec scepticisme. Tout entendre hein? Mais qu'a dit Lalita pour qu'il puisse vraiment tout entendre?

"Nous verrons cela. Tu devrais t'assoir Lali, ça va secouer un peu..."


Elle tend la main vers Ulysse, des fois qu'il aurait besoin d'aide, toujours aussi stable, les jambes écartées et les pieds en ouverture. D'ailleurs, elle plie un peu les genoux, ce qui n'est pas forcément naturel chez la plupart des gens, même en Inde. La danse, ça s'ancre dans vos muscles parait-il.


"Il faut te mettre bien au milieu, un pied vers l'avant, un vers l'arrière de la pirogue pour ne pas chavirer."

Et à sa soeur, encore:

"Nous nous méfions toujours, question de principe. Nous avons longtemps été seuls sur une île et depuis, nous n'avons rencontré que des marins, comme nous, ou de rares survivants comme Kristal...les marins, c'est un peuple à part, différent des nomades des continents. Seuls sur les vagues, au milieu de rien, la vie n'est pas la même que sur terre. Les relations sont différentes, car nous ne cherchons ni la vie, ni les biens, ni les conflits qui animent les terriens. Les besoins sont strictement vitaux et l'ente-aide est primordiale, la guerre et la violence n'ont pas leur place dans notre monde. Et retrouver la terre nous fait toujours peur, surtout pendant l'ère de Durga."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulysse

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/02/2017

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Ven 17 Fév - 10:19

Le gitan monte sur l'embarcation, il n'est définitivement pas habile sur l'eau et manque de trébucher, heureusement les deux femmes l'aide à prendre place.
"Pourtant Ulysse est un nom de navigateur" se dit le manouche, il était plus simple de monter sur le bateau depuis la rive finalement.
C'est en se cramponnant aux bords de l'embarcation, essayant de se stabiliser que le gitan ajoute.


L'ère de Durga ? C'est quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Ven 17 Fév - 11:15

Lalita semble bien installée à présent. Sa position stabilisée. Auprès de Ulysse.
Malgré ce qu'elle lui a demandé, elle prend la main du Gitan dans la sienne. Il semble que le moment soit particulier, suffisamment pour qu'elle déroge à ses propres règles de bonne tenue. Ou alors, elle ne ressent pas le besoin de faire preuve de pudeur devant Amiya.

"Je comprends Amiya. Je comprends combien il est important de respecter les cycles, même si je ne le fais plus. A tort certainement... "

"C'est juste que Ulysse et moi..."

Elle le regarde avec un sourire complice, sa main entrecroise ses doigts avec les siens.

"...Nous nous faisions une joie de voir naitre ton enfant dans ce Club, nous aurions tout préparé pour l'accueillir. Il m'a même appris une berceuse pour jouer sur sa guitare, pour endormir le bébé quand tu devrais te reposer..."

"Je me suis mise à rêver un peu à cette réunion de famille."

"Mais... Ça arrive, tous les rêves ne peuvent se réaliser."

Un sourire plus doux pour Amiya, pour la rassurer.

"Je te laisse expliquer ce que sont les ères à Ulysse, il s'intéresse beaucoup à nos traditions..."

Et la voilà qu'elle rougit. Pas de doute, elle est vraiment amoureuse du Tsigane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Ven 17 Fév - 17:49

Elle la regarde faire, presque attendrie par ses gestes, bien plus que par ses mots. S'installant aussi, elle tire sur la corde qui maintient la pirogue à quai, prend les rames couchée au sol de l'embarcation et les entraine doucement, sans forcer. A cette allure, la traversée sera longue.

"La terre n'est plus notre maison. Et cet enfant doit naitre dans son foyer. Auprès de sa famille et les dieux savent que j'aurais voulu que tu sois là. Alors...je trouve ça un peu triste que ça ne se réalise pas. Une jeune fille bizarre nous a prédit cette naissance et si je me base sur ses mots, cet enfant devrait naitre après votre départ."


Elle soupire et regarde autour, le temps de repérer les lieux.


"Nous étions Shivaïte, avant. Mais les grands changements nous ont forcé à réétudier notre religion et à l'adapter au monde actuel, car c'est ainsi que sont les hindous et leurs dieux: ils suivent le monde et ne restent pas coincés sur des temps anciens."

"Shivatom reste notre dieu principal, car il est toute puissance. Mais un dieu seul, selon nos croyances, n'est pas complet. Il possède le pouvoir, mais ne peut l'activer sans une clé. Cette clé est sa femme, la Shakti, qu'il ré-épouse à chaque réincarnation."

"Elle a donc plusieurs formes, selon ses vies. Lakshmi porteuse de chance. Parvati, amour et foyer. Durga, la guerre. Kali, déesse du temps. Tous ses aspects ont leurs histoires mais il s'agit de la même âme. Pour activer le pouvoir de Shivatom, nous vénérons la Shakti sous forme de cycles, saluant tour à tour les autres dieux ."

"Hanuman, la loyauté, Ganesh l'amour, Kama le désir et Yama la mort, Nirrti la décomposition et les démons, Ganga le fleuve qui renouvelle. Et à nouveau, la Shakti qui chance d'aspect à chaque cycle, prédisant les évènements à venir. Pour Lakshmi, avons quitté la terre. Pour Durga, qui sait ce qui nous arrivera..."


Une petite flamme s'est allumée dans ses yeux à ce moment là, une que Lalita n'a jamais pu voir. Celle de la Foi, qu'elle avait perdu lorsqu'elles vivaient encore ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulysse

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/02/2017

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Sam 18 Fév - 11:50

Le tatoué écoute avec attention les explications d'Amiya, il n'est pas certain de toute saisir, mais comprend ce que peut signifier l'ère de Durga. Le gitan envoie de légères pressions dans la main de Lalita, comme pour s'assurer qu'elle est bien là.
Toujours aussi curieux, alors que l'embarcation avance vers la rive, il demande avec toute l'ingénuité d'un novice.


Comment savez vous quand Shakti se réincarne ? C'est un cycle régulier ?


Son regard pétille de savoir, il se tourne vers Lalita et lui offre un sourire complice heureux de quitter la routine de la cabane et d'en savoir plus sur la culture de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Sam 18 Fév - 17:04

"Non, pas du tout, le temps s'étire et se raccourcit. C'est la Femme Rouge qui ressent et qui déclenche les ères en suivant le cycle, puis annonce la nouvelle Shakti. C'est une sorte de...prêtresse qui a reçu les clés du temps. Chez nous, c'est moi qui détient ce rôle, puisque Mukunda me l'a confié. Et les signes ne me laissent jamais de doute."

Elle s'arrête pour regarder Lalita, soucieuse. Peut-elle parler du sadhu devant elle? Ce n'est pas trop douloureux?

"Par exemple, la présence de la petite souris signifie que nous entrons dans les lunes de Ganesha. Nous ferons donc une cérémonie pour le saluer. Lalita, tu participeras?"

Et un sourire désolé à Ulysse.

"Seuls les croyants peuvent entrer dans le cercle de prières. Mais vous pourrez observer de loin."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Sam 18 Fév - 23:10

Lalita est là, mais elle écoute d'une oreille distraite Amiya. Finalement, la mauvaise élève n'a pas fait beaucoup de progrès de concentration. Toute à son contact avec Ulysse, à ses propres sensations de bien-être qui envahit son corps à grande vitesse. Elle sourit à sa soeur. Oui les cycles, oui les dieux, oui le regard de Amiya bien plus passionné qu'avant...

Chaque femme à sa place. Gardienne du temps et souris discrète. Enfin la Nouvelle Inde avait trouvé son équilibre. Pendant que Amiya s'était plongée dans la vie religieuse de sa famille, s'échinant à apporter le bien-être aux siens, Lalita s'en était éloignée, avait prié dans son coin, écrivant des articles dans un journal sous des pseudonymes différents à chaque fois ou presque.


Et c'est bien ainsi.

"Je participerai." répond-elle avec douceur et approbation. "Ce sera une belle cérémonie... Je suis partie, alors que nous devions célébrer aussi Ganesha... Il serait bon de faire un bilan. Un bilan avant de nos routes se séparent à nouveau..."

"Souviens-toi, à l'époque, tu souhaitais partir... Finalement, tu es restée parce que j'ai décidé de boire l'abortif, et j'ai le sentiment que j'ai fait le bon choix. Tu es enceinte, et tu sembles épanouie. Est-ce que j'ai raison de penser ça ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Sam 18 Fév - 23:53

Elle ouvre de grands yeux.

"Non, bien sur que non!"

Un coup d'oeil à Ulysse. Elle voulait en parler avec Lalita en tête à tête, mais tant pis.

"Je souhaitais partir parce que j'étais mal, parce que je n'arrivais pas à couper mes liens avec le passé et que ça me rongeait. Parce que Shankar était trop dur avec moi, parce que je me sentais seule et que sur un malentendu, tu me tournais le dos. Je ne trouvais pas ma place."

"Et je serais restée parce que Mukunda a trouvé les mots pour me convaincre. Tout simplement. A ce moment là, je voyais déjà un demain."


Elle soupire.


"Ce qui s'est passé après...voir mon époux dans cet état alors que je voulais à nouveau m'engager avec lui...je n'ai pas supporté. Aux yeux de tous, je suis celle qui t'a empoisonné. A mes yeux, tu as empoisonné le seul homme que j'ai jamais aimé. Et sur le coup, je me suis mise en colère, c'est vrai. C'était démesuré. Je n'ai jamais voulu que tu t'en ailles, mais j'ai voulu te faire payer et je n'avais que ça."

"J'en suis désolée et j'aimerais que tu me pardonnes. Mais il faut que tu comprennes que ton départ ne m'a jamais soulagé, bien au contraire, je l'ai payé et me le suis fait payer au quotidien. Seule, car sans toi c'est ce que je suis, ça a été très difficile. Je n'ai commencé à me remettre que depuis l'arrivée de Kristal, qui malgré ses défauts, m'aide à me canaliser. Mais elle n'est pas toi."


Et au bord des larmes:

"Tu n'imagines même pas ce qu'apprendre cette grossesse m'a fait. Je n'aurais jamais du être enceinte. Si toi, tu as pris une fois la rue, j'en ai pris quatre fois dans ma vie à même dose. C'était impossible et je ne voulais pas que ça arrive, je n'avais pas le droit après ce que je t'avais fait."

"Tu n'imagines même pas les problèmes que ça a engendré avec mon époux qui voulait cet enfant et qui m'a surprise à tenter de le supprimer. Les disputes, les tensions, la peur et les choix. Il y a encore quelques lunes, nous nous disputions à cause de ça, parce que je suis incapable de communiquer avec ce bébé."

...

"Je n'ai accepté de le garder que parce que j'ai peur que Shankar me quitte si je m'en débarrasse. C'est tout. Et s'il ne me l'avait pas demandé, je ne l'aurais jamais aimé."


Elle se ferme et inspire profondément, ramant de plus belle, voulant atteindre la rive au plus vite pour partir en courant et hurler au vent. Lâcher prise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Dim 19 Fév - 0:24

Lalita se sent soudain triste. Elle ne pensait peut être pas qu'après tout ce temps, le sujet était encore si vif pour Amiya.
Elle ne relâche pas la main de Ulysse pour autant.


"Arrête... S'il te plait... Arrête de ramer. Laisse dériver un instant la pirogue..."

"Et écoute-moi."

Son autre main se pose sur le genou de sa soeur.


"Ce bébé, c'est le symbole de notre pardon mutuel, parle lui... Moi, je t'ai déjà pardonnée, et si tu veux, je te pardonne encore aujourd'hui. Je n'essaie plus de comprendre ce qui s'est passé, car il n'y a plus aucune raison que cela puisse arriver un jour. Kristal est ton espoir, je ressens en elle un désir fort de te rendre heureuse."

"Oublie ce passé-là, regarde-toi, quelle chance tu as... Tu t’empêches de vivre ce bonheur... ? Je te pardonne, alors pardonne-moi et pardonne-toi aussi."

Elle regarde son ventre rond de merveilles.

"Je pensais vraiment que tu allais mieux... Si j'avais su que tu t'en voulais encore au point de refuser d'être mère à nouveau... Je pensais l'affaire si ancienne... J'ai mal jugé..."

Vraiment désolée.


"Je pense que nous avons payé depuis longtemps nos mauvaises actions à travers notre solitude. Il n'est pas nécessaire de s'infliger plus de malheur que prévu par les Dieux eux-mêmes... Il est même temps de profiter du bonheur qu'ils nous accordent..."

Un regard furtivement doux vers Ulysse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Dim 19 Fév - 11:32

L'indienne lâche les rames, habituée à obéir. Et écoute les yeux baissés, les mains tremblant nerveusement. Finalement, elle répond d'une toute petite voix, si faible qu'il faudra se pencher pour l'entendre. Ou avoir une très bonne ouïe.

"Je t'ai pardonné et je te repardonne aussi. Mais à moi, je ne pardonne pas, je ne me suis jamais rien pardonné. Je...j'apprends. Je vais comprendre. Kristal dit que c'est le doute et que je dois chercher. Elle est chrétienne tu sais? Comme Jésus, mais elle veut bien m'apprendre, elle..."


Ne sachant plus trop quoi dire, elle recommence à ramer, doucement cette fois. Et se concentre sur la rive toute proche, plus pour s'empêcher de pleurer que par hâte d'y être. D'autant qu'elle doit manoeuvrer pour que la pirogue se plante là où elle était la dernière fois...c'était quel buisson déjà?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulysse

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/02/2017

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Dim 19 Fév - 19:52

Le gitan écoute les deux femmes parler du passer, de rancunes et de regrets, il se tait ne pensant pas avoir son mot à dire dans l'histoire. Il ne lache pas la main de Lalita et regarde le paysage apparaitre et disparaitre dans la brume.
Lorsque Amiya commence à parler de pardon il ne peut s'empêcher d'ajouter de sa voix rauque le plus sereinement du monde tout en gardant le regard sur le fleuve.


L'regret ne te feras pas avancer.

J'crois qu'nos actes nous colle à la peau comme de la terre sur une roue, à force de tourner la roue se débarrasse seule de ces croutes, avec plus ou moins d'temps.
C'est un peu comme les cycles d'la Shakti, ils changent irrégulièr'ment quand le temps est venu, si j'ai b'en compris.

C'est pour ça qu'il n'faut pas vivre dans l'passer, d'toute façon on n'pourra rien y changer. Tu aimes ta sœur montre lui maint'nant, sinon de nouveaux regret viendront s'attacher à ta roue.


Le gitan tourne la tête, il regarde Amiya un sourire triste caché sous sa barbe jaunie.

Tu es magnifique Amiya, cet enfant est une chance pour toi et pour ta famille. Si tu ne l'aime pas tout d'suite alors tu apprendras à l'aimer quand il sera là. Et si c'n'est pas l'cas ne t'inquiète pas, car il sera toujours bien entouré.
Votre famille est forte ça se voit, c'est une chance, fait leurs confiance.


Le gitan se serre un peu plus contre Lalita et englobe de sa deuxième main celle de la jeune femme..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Dim 19 Fév - 20:09

Elle le regarde l'espace d'une seconde, mais ne répond pas tout de suite: pagayant d'un seul côté, elle fait demi tour pour "garer" sa pirogue et pouvoir repartir vite au besoin.

"Je lui montre, j'espère qu'elle le voit."

Dit-elle en souriant au fleuve, concentrée. De toute façon, les preuves d'amour en public, c'est tout un apprentissage pour elle et il vaut mieux y aller doucement. Au moins, elle ne râle pas preuve qu'elle a oublié pas mal d'étiquettes.

"Cet enfant...Je l'aime déjà un peu plus qu'avant. Et s'il ressemble à son père, je ne pourrais que l'adorer d'avantage..."

Une secousse quand la barque racle le fond.Elle revient à eux, l'air innocente:


"Est-ce que l'un de vous peut tirer la barque? Je dois éviter de trop me mouiller ou Shankar va encore se fâcher..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Dim 19 Fév - 21:53

Après avoir laissé pagayer une femme enceinte, Lalita se sent assez crasseuse de culpabilité pour sortir aussitot de l'embarcation après avoir retiré ses bottes. Et même si elle soulève ses jupes et saris, maladroite qu'elle est, elle a déjà de l'eau jusqu'aux genoux de son jeans. Bon, ça la fait rire un peu, même lorsqu'elle tire la barque vers l'herbe fraîche et humide de brume.

"Tu parles de roue Ulysse, à des marins maintenant... Peut être qu'il faudrait transposer l'image... Les coques se couvrent d'algues non ? Ou de coquillages...?"

Elle sourit encore, et aide Amiya à sortir du bateau, en lui tenant le bras. Leurs regards se croisent, la souris si véhémente à une époque semble en paix. Un peu comme si elle avait trouvé un revêtement spécial pour sa roue, afin qu'un minimum de boue s'y accroche...


"Ulysse est Tsigane... Son monde à lui est passionnant aussi... Je passe parfois du temps à interroger des survivants qui ont encore des croyances portées vers des dieux, des esprits, des fantômes... "

"Mais ce sont ses traditions qui me plaisent le plus... Mes sentiments n'y sont peut être pas étrangers, c'est possible..."

Enfin, elle se tourne vers Ulysse, retenant à peine son enthousiasme.


"Oh d'ailleurs Ulysse, il y a-t-il un rite particuliers pour les enfants à naître ou déjà nés chez les Tsiganes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulysse

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 07/02/2017

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Lun 20 Fév - 12:25

Sans attendre il avait sauté en même temps que Lalita hors de la barque et l'aide à amener l'embarcation sur la rive.
Lorsque Lalita aide Amiya à sortir de la pirogue Ulysse maintient la coque afin d'éviter tout accident.


Il n'y a pas d'rite particulier, pour tout dire nous avons très peu d'rites, notre mode de vie est des plus simples basé sur le respect et la famille.
Pour les naissances, dans les caravanes tsiganes il y a la phuri-Daï la mère de la tribu, c'est une femme âgée choisie par un conseil d'femmes, elle est médecin, magicienne, mais aussi conseillère. L'jour d'la naissance elle annonce la nouvelle à toute la tribu en jetant un bol d'eau sur toutes les roulotes ou tentes. Elle choisi égal'ment un nom à l'enfant, son vrai nom, qu'les sédentaires doivent ignorer. Nous avons 'lors tous un prénom caché connu seul'ment d'nos familles.

C'est à peu près tout.


L'embarcation ne risquant pas de s'échapper, le gitan commence déjà à ramasser quelques cailloux brossés par l'eau du fleuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiya Amilhthini

avatar

Messages : 1989
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Lun 20 Fév - 20:55

Amiya oscille de la tête.

"C'est drôle, Lalita pourrait tenir ce rôle. Jusqu'à cette histoire de prénom, car ce sont soit les astres qui le choisissent chez nous, soit l'enfant lui-même quand il le souffle à ses parents. Dans ce cas, nous savons que son âme est vieille et proche de la Moksha, qu'elle s'est forgé une identité au fil de ses multiples réincarnations. Comme Ajeya."

Un clin d'oeil à sa soeur.


"Pourquoi avoir un prénom caché? Qu'est-ce que le nom signifie chez vous?"


Dernière édition par Amiya Amilhthini le Lun 20 Fév - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lalita Lilamayi

avatar

Messages : 685
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   Lun 20 Fév - 21:42

Lalita rit tout bas. Et secoue la tête, un peu attendrie. Elle le trouve bien modeste, quand il dit qu'il n'y a que très peu de rites. Voici le troisième qu'il lui raconte... Elle est persuadée qu'il y en a bien d'autres. Mais elle se tait, l'écoute encore, écoute Amiya aussi.

Elle acquiesce aussi, en levant les yeux au ciel quand elle évoque la grande maturité d'Ajeya.

Puis laisse répondre Ulysse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lune 141: Balade sur la rive   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lune 141: Balade sur la rive
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
om shanti om :: Partie RP :: RP entre nous. :: La Cabane sur Pilotis-
Sauter vers: